Actualités

Tobacco-21-lois-usa-australie

États-Unis : les lois Tobacco 21 sont efficaces et convainquent d’autres pays

Après l’introduction progressive des lois états-uniennes Tobacco 21[1] qui ont fait leurs preuves à travers le pays, les décideurs politiques australiens et indiens envisagent également de relever l’âge de vente du tabac à 21 ans dans leurs pays.

Le 20 décembre 2019, le président des États-Unis a signé une loi modifiant la loi fédérale sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques et élevant l’âge minimum fédéral pour la vente de produits du tabac de 18 à 21 ans. Cette législation (connue sous le nom de Tobacco 21 ou T21) rend illégal pour un détaillant le fait de vendre des produits du tabac – cigarettes, cigares mais aussi cigarettes électroniques – à toute personne de moins de 21 ans.

L’état de Tasmanie en Australie s’est inspiré de cette expérience[2]. Un projet de loi prévoyant d’interdire la vente de cigarettes traditionnelles aux personnes âgées de moins de 21 ans va être présenté au Parlement au mois de mars 2021. En raison du taux de tabagisme élevé par rapport au reste du pays (22,6% contre environ 10% dans l’ensemble du pays)[3] et compte tenu du respect par les détaillants de la loi actuelle d’interdiction de vente aux moins de 18 ans, le projet T21 pourrait rapidement faire ses preuves en Tasmanie.

En Inde, le ministère de la santé a proposé le 1er janvier des amendements à la loi de 2020 sur les cigarettes et autres produits du tabac[4] qui incluraient l’interdiction de la vente de tabac au moins de 21 ans, l’interdiction de la vente de cigarettes à l’unité et la suppression des espaces fumeurs dans les lieux publics. Ces amendements sont conformes aux meilleures pratiques adoptées au niveau international et permettraient au pays de renforcer sa politique de réduction de la prévalence tabagique.

Efficacité des politiques Tobacco 21 aux États-Unis

Les recherches montrent que la plupart des fumeurs adultes ont commencé à consommer du tabac à l’adolescence[5] et que plus on commence à fumer jeune, plus il est difficile d’arrêter de fumer et plus on est susceptible de mourir prématurément d’une maladie liée au tabac. Les lois Tobacco 21 sont une stratégie efficace de prévention du tabagisme. Une telle mesure rend plus difficile l’accès aux produits du tabac pour les jeunes. En corollaire, cela rend plus difficile l’entrée dans le tabagisme à un moment où leur cerveau peut être particulièrement vulnérable aux effets de la nicotine. Cette législation est également susceptible de contrer des pratiques de contournement qui existent parfois avec les jeunes adultes qui achètent les produits du tabac pour les mineurs.

Des recherches effectuées à Hawaï[6] indiquent que l’instauration de la loi Tobacco 21 de l’État aurait entraîné une baisse de 4,4% des ventes de cigarettes et un recul de la part de marché des produits à base de menthol. Les données de Needham (où l’interdiction a été mise en place dès 2003), dans le Massachusetts, ont montré que le tabagisme chez les adolescents a chuté de manière significative – de 13% à 7% – après la promulgation de la loi. Il s’agit d’une diminution plus importante que celle observée dans les localités témoin n’ayant pas adopté cette législation Tobacco 21. De même, une étude de 2019 mentionne que les loi Tobacco 21 réduiraient le risque de devenir un fumeur quotidien de 39% chez les 18-20 ans ayant déjà consommé des produits du tabac ou des cigarettes électroniques.[7].

Mots clés : Tobacco 21, États-Unis, jeunes, Australie, Inde

©Génération Sans Tabac


[1] Relever l’âge minimum fédéral pour la vente de produits du tabac de 18 à 21 ans.

[2] Alison Costelloe, Tasmania could become the first state in Australia to raise smoking age to 21, ABC News, 11 janvier 2021, consulté le 12 janvier 2021

[3] Tasmanian Tobacco Control Plan – Progress Report 2019, Departement of Health

[4] Nidhi Sharma, Government proposes to raise smoking age to 21, ban loose cigarettes sale, The Economic Times, 6 janvier 2021, consulté le 12 janvier 2021

[5] Winickoff, Jonathan P et al. “Retail impact of raising tobacco sales age to 21 years.” American journal of public health vol. 104,11 (2014): e18-21. doi:10.2105/AJPH.2014.302174

[6] Glover-Kudon R, Gammon DG, Rogers T, et al Cigarette and cigar sales in Hawaii before and after implementation of a Tobacco 21 Law Tobacco Control 2021;30:98-102.

[7] Friedman AS, Buckell J, Sindelar JL. Tobacco-21 laws and young adult smoking: quasi-experimental evidence. Addiction. 2019 Oct;114(10):1816-1823. doi: 10.1111/add.14653. Epub 2019 Jul 24. PMID: 31342591; PMCID: PMC7233410.

Comité National Contre le Tabagisme |

Publié le 13 janvier 2021