Actualités

menthol-tabac-france-un-an-après-cigarettes-mentholees

La FDA concrétise l’interdiction des cigarettes mentholées et cigares aromatisés aux États-Unis

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a dévoilé deux propositions visant à réglementer de manière concrète l’interdiction de vente de cigarettes mentholées et de cigares aromatisés aux États-Unis, un an après avoir annoncé l’interdiction[1]. Une mesure que de nombreux experts en santé publique ont saluée comme l’action la plus significative du gouvernement en plus d’une décennie d’efforts de lutte contre le tabagisme.

La Food and Drug Administration a publié de nouvelles normes sur les produits du tabac contenant du menthol et d’autres aromes, consommés de manière disproportionnée par les jeunes ou les afro-américains. La première règle proposée (RIN 0910-AI60) interdirait aux fabricants de tabac et aux détaillants de fabriquer, distribuer et vendre des cigarettes contenant du menthol comme arôme. La seconde (RIN 0910-AI28) interdirait tous les arômes caractérisants, y compris le menthol, dans les cigares. Les deux textes doivent être finalisés à l’issue d’une période de consultation publique.

Ces propositions constituent une étape attendue depuis longtemps et s’insèrent dans les efforts de la FDA pour lutter contre les disparités sanitaires liées au tabac.

Une mesure de santé publique pour prévenir l’initiation des jeunes et réduire la mortalité

En avril 2021, l’agence a annoncé qu’elle allait élargir l’interdiction du menthol dans le cadre de ses efforts visant à réduire les maladies et les décès causés par la consommation de produits du tabac. En 2019, on comptait plus de 18,5 millions de fumeurs de cigarettes mentholées âgés de 12 ans et plus aux États-Unis, avec des taux de consommation particulièrement élevés chez les adolescents, les jeunes adultes, les Afro-Américains et d’autres groupes ethniques. Des études de modélisation publiées ont estimé la réduction du tabagisme en 40 ans de 15 % si les cigarettes mentholées n’étaient plus disponibles aux États-Unis. Ces études estiment également qu’entre 324 000 et 654 000 décès attribuables au tabagisme dans l’ensemble (entre 92 000 et 238 000 chez les Afro-Américains) pourraient être évités sur une période de 40 ans.

Par ailleurs, les arômes caractérisants des cigares, tels que la fraise, le raisin, le cacao augmentent l’attrait et facilitent l’initiation des petits cigares, en particulier chez les jeunes et les jeunes adultes. Plus d’un demi-million de jeunes aux États-Unis consomment des cigares aromatisés et, ces dernières années, les jeunes ont été plus nombreux à s’initier au tabac via un cigare qu’en testant une cigarette.

L’interdiction du menthol, une opportunité pour l’industrie de promouvoir ses nouveaux produits

La mesure d’interdiction a fait l’objet d’importants efforts de lobbying de la part de l’industrie du tabac et de ses alliés et a été finalement adoptée. Kingsley Wheaton, directeur marketing de British American Tobacco, propriétaire de Reynolds, premier vendeur de cigarettes mentholées aux États-Unis, a déclaré que la société pensait qu’il existait des moyens plus efficaces de réduire les risques liés au tabac que l’interdiction du menthol. Et elle a mis en avant les produits qu’elle présente comme des alternatives :  produits du vapotage ou le tabac chauffé.

En France et dans l’ensemble de l’Union Européenne, suite à l’interdiction du menthol pour les cigarettes manufacturées et du tabac à rouler entrée en vigueur le 20 mai 2020, les principaux fabricants de tabac ont transféré leurs opération de marketing vers leurs nouveaux produits comme le tabac chauffé et les produits du vapotage non concernés par l’interdiction[2].

Mots-clés : États-Unis, FDA, menthol, arômes, tabac, nouveaux produits

©Génération Sans Tabac

AE


[1] Communiqué de presse, FDA Proposes Rules Prohibiting Menthol Cigarettes and Flavored Cigars to Prevent Youth Initiation, Significantly Reduce Tobacco-Related Disease and Death, Food and Drug Administration, publié le 28 avril 2022, consulté le 13 mai 2022

[2] Génération sans tabac, Menthol : un an après, où en est-on ?, publié le 20 mai 2021, consulté le 13 mai 2022

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 17 mai 2022