Actualités

royaume-uni-taxes-tabagisme-obesite-mortalite

Le Royaume-Uni augmente les taxes sur les produits du tabac

Une augmentation de 2 % des taxes sur l’ensemble des produits du tabac, s’ajoutant aux 6,1 % d’ajustement sur le taux de l’inflation, est entrée en vigueur le 22 novembre 2023. Le tabac à rouler fait en outre l’objet d’une taxation supplémentaire de 10 %. Cette politique confirme l’intention du gouvernement britannique de s’appuyer sur la taxation pour lutter contre le tabagisme.

Pour la deuxième fois cette année, le gouvernement britannique va relever les droits d’accise sur les produits du tabac. Une première augmentation est survenue en mars 2023 ; elle comprenait une hausse de 2 % des droits d’accise et une indexation sur le niveau de l’inflation (10,1 %), soit une hausse de 12,1 %. Ceci avait porté le prix du paquet de cigarettes à 14,36 livres sterling (16,40 euros). Pour le tabac à rouler, cette augmentation avait été de 6 %, soit 16,1 % au total (près de deux euros), une fois l’inflation intégrée.

Une deuxième augmentation des taxes a eu lieu le 22 novembre 2023[1]. Une nouvelle élévation de 2 % des droits d’accise sur les produits du tabac a été prononcée, qui s’ajoute aux 6,1 % d’inflation constatés en octobre 2023. Pour le tabac à rouler, cette augmentation a été de 10 %, auxquels s’ajoutait l’inflation, soit un total de trois euros supplémentaires. Le prix moyen du paquet de cigarettes atteint pour sa part 15,67 livres, soit 18,02 euros. Au total, le prix des cigarettes aura augmenté cette année d’environ 20 %, tandis que le tabac à rouler a connu une augmentation de 34 %.

Relance de la politique antitabac

Ces hausses du prix du tabac peuvent être comprises comme une forme de rattrapage du retard que le Royaume-Uni avait pris sur son programme de sortie du tabac. En janvier 2023, un rapport de la Cancer Research UK avait en effet estimé que le Royaume-Uni accusait neuf ans de retard sur son objectif d’atteindre une prévalence tabagique de 5 % chez les fumeurs adultes en 2030. La prévalence tabagique au Royaume-Uni était de 12,9 % en 2022, contre 13,3 % en 2021. Le tabagisme n’en reste pas moins la première cause de mortalité prématurée évitable dans ce pays, avec 74 600 décès annuels estimés[2].

Sommé par les organisations de santé publique, en juin 2023, de prendre également des mesures pour enrayer l’épidémie de vapotage chez les jeunes Britanniques, le gouvernement a décidé de réagir. En octobre 2023, le Premier Ministre, Rishi Sunak, avait annoncé une grande relance de la politique antitabac. L’objectif d’une génération sans tabac en 2030 a été réaffirmé, notamment en interdisant à partir de 2027 la vente de tabac aux personnes nées le 1er janvier 2009 ou après[3]. Le plan d’action vise non seulement à aider davantage les fumeurs à arrêter de fumer, mais cherche également à éviter l’entrée des plus jeunes dans le tabagisme – ce qui trouve aujourd’hui son illustration dans la relance de la politique fiscale.

Ce plan prévoit par ailleurs plusieurs mesures destinées à restreindre l’accès des plus jeunes aux produits de vapotage. Il est ainsi envisagé de limiter les gammes d’arômes, de réglementer les emballages et la présentation des produits, et de restreindre les étals des produits de vapotage. L’interdiction des cigarettes électroniques jetables (« puffs ») a toutefois été écartée, la possibilité d’une taxation supplémentaire des cigarettes électroniques n’a pas été confirmée.

Une politique bien accueillie par les organisations de santé

Ce plan d’action a été bien accueilli par les organisations de santé publique, tout comme l’ont été les deux vagues d’augmentation des droits d’accise. La pérennité de ces intentions reste cependant à vérifier, le Parlement britannique devant être renouvelé fin 2024.

Comme en France, le gouvernement britannique a d’autre part déclaré que les augmentations de taxes prévues ne toucheraient pas les boissons contenant de l’alcool, au moins jusqu’au 1er août 2024, contrairement à ce qui avait été annoncé. Jeremy Hunt, le Chancelier de l’Echiquier, a confié avoir été attentif aux arguments de la Scottish Whisky Association, qui s’opposait à cette augmentation[4].

Mots-clés : Royaume-Uni, droits d’accise, taxes, prix du tabac, génération sans tabac

©Génération Sans Tabac

MF


[1] Increases to tobacco duty rates from 22 November 2023, UK Government, Policy paper, publié le 22 novembre 2023, consulté le 24 novembre 2023.

[2] Smoking statistics, ASH Fact Sheet, octobre 2023, 11 p.

[3] Stopping the start: our new plan to create a smokefree generation, Department of Health and Social Care Media Centre, octobre 2023, 44 p.

[4] Whitehead J, By how much will cigarettes and tobacco increase? When the change will take effect, iNews, publié le 22 novembre 2023, consulté le 24 novembre 2023.

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 30 novembre 2023