Actualités

espaces-sans-tabac-journee-mondiale-sans-tabac

Journée mondiale sans tabac 2024 : protéger les jeunes du lobby de l’industrie du tabac

La Journée mondiale sans tabac est organisée le 31 mai de chaque année pour sensibiliser aux nombreux effets délétères des activités de l’industrie du tabac et pour plaider en faveur de politiques efficaces visant à réduire la consommation de tabac dans le monde entier. Le thème retenu pour cette année est « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac ». Malgré une baisse généralisée de la consommation de tabac à travers le monde, ce progrès est menacé par l’apparition de nouveaux produits addictifs. 

Selon les données de 2022, au moins 37 millions de jeunes âgés de 13 à 15 ans consomment du tabac sous une forme ou une autre dans le monde. Dans la Région européenne de l’OMS, 11,5 % des garçons et 10,1 % des filles âgés de 13 à 15 ans sont des consommateurs de tabac (4 millions).

Les jeunes, cible principale de l’industrie du tabac

Les jeunes constituent une cible essentielle pour les fabricants de tabac car ils représentent le consommateur de demain. Selon les estimations mondiales, près de 9 fumeurs sur 10 commencent à fumer avant l’âge de 18 ans et 98 % avant l’âge de 26 ans. Plus l’initiation au tabac débute tôt, plus le risque de la dépendance est élevé. Parallèlement, plus la durée du tabagisme est longue, et plus il est difficile d’arrêter de fumer.

Pour l’Organisation mondiale de la santé, cette journée doit servir de catalyseur pour les jeunes, les décideurs politiques et les défenseurs de la lutte antitabac dans le monde entier. L’enjeu est d’alerter et d’exhorter les gouvernements pour qu’ils adoptent des politiques plus fortes protégeant les jeunes des pratiques de l’industrie du tabac et des industries connexes. Si la consommation de tabac a tendance à diminuer à travers le monde, cette baisse est menacée par l’apparition de nouveaux produits de nicotine comme les cigarettes électroniques et les sachets/perles de nicotine fortement promus auprès des jeunes, en particulier sur les plateformes digitales plébiscitées par ces derniers.

On estime ainsi que 12,5 % des adolescents de la région européenne ont utilisé des e-cigarettes en 2022, contre 2 % des adultes. Dans certains pays de la région, les taux d’utilisation de l’e-cigarette chez les collégiens/lycéens sont 2 à 3 fois plus élevés que les taux de tabagisme.

L’OMS rappelle que les nouveaux produits du tabac et de nicotine ne sont pas sans danger, et qu’il est de plus en plus démontré que l’industrie du tabac et ses alliés tentent activement d’affaiblir les efforts de lutte antitabac en utilisant ces nouveaux produits. Ces derniers sont présentés comme des produits à moindre risques dans le but de profiter de réglementations avantageuses, de recruter de nouveaux consommateurs et de maintenir les fumeurs actuels dans leur dépendance à la nicotine.

Mots-clés : JMST, journée mondiale sans tabac, lobby, jeunes, vapotage, tabac, 2024

©Génération Sans Tabac

AE


Comité national contre le tabagisme |

Publié le 4 avril 2024