Actualités

condamnation-justice

Afrique du Sud. L’opposition des cigarettiers aux mesures gouvernementales.

Alors que la justice avait donné raison au gouvernement Sud-Africain sur sa décision d’interdire exceptionnellement la vente de produits du tabac pour ralentir la propagation de la pandémie de COVID-19, l’industrie du tabac dépose un nouveau recours pour revenir sur le verdict.

Une mesure exceptionnelle de santé publique

Fin juin 2019, la Haute Cour de Pretoria avait soutenu la décision gouvernementale sur l’interdiction de vente de produits du tabac en soulignant que celle-ci s’appuyait sur une base « rationnelle et ferme », permettant notamment d’endiguer la propagation du virus, tout en en réduisant la gravité. En effet, les études menées sur le sujet démontrent qu’un fumeur a davantage de risques de développer des formes graves de la COVID-19, pouvant notamment entraîner la mort.

Santé publique et industrie du tabac : une incompatibilité structurelle 

L’industrie du tabac, à travers la Fair Trade Independant Tobacco (FITA), cherche néanmoins à revenir sur cette mesure de santé publique, en avançant que la consommation de produits du tabac s’avère nécessaire pour une partie de la population, alors même que cet argument avait été rejeté par la justice Sud-africaine. Par ailleurs, la FITA oppose à la décision de justice l’argument de la hausse de la contrebande et de la criminalité[1]. Cette stratégie discursive, récurrente auprès des cigarettiers, omet volontairement un fait : on estime qu’entre 60 et 70% du marché illicite du tabac sont directement fournis par l’industrie du tabac elle-même, quand les produits de contrefaçon n’en représentent en réalité que 5 à 8%[2]. De son côté, British American Tobacco, qui a également déposé un recours contre la justice sud-africaine, verra son affaire jugée le 5 août.

La situation est une nouvelle démonstration de l’opposition systématique de l’industrie du tabac à la mise en place de politiques de santé publique, par définition incompatibles avec les intérêts économiques des cigarettiers.

©Génération Sans Tabac


[1] The South African, « Cigarette ban: Hope for smokers as FITA launch court appeal », 3 juillet 2020

https://www.thesouthafrican.com/news/when-will-cigarette-ban-latest-fita-appeal-court/

[2] Tobacco Control, Anna B. Gilmore, « Tobacco industry’s elaborate attempts to control a global track and trace system and fundamentally undermine the Illicit Trade Protocol », 13 juin 2018

https://tobaccocontrol.bmj.com/content/28/2/127

©Comité National Contre le Tabagisme |

Publié le 16 juillet 2020