Actualités

Nouvelle-zelande-legislation

La Nouvelle-Zélande envisagerait un gel des taxes sur le tabac durant trois ans

Alors que les taxes sur le tabac sont censées augmenter automatiquement chaque année en Nouvelle-Zélande, la ministre déléguée à la Santé préparerait un gel de ces taxes sur trois ans, ainsi que l’abandon des droits d’accise sur le tabac chauffé. L’éventualité de ces mesures a suscité un tollé de la part des acteurs de santé [1]. L’intéressée a démenti.

Le nouveau gouvernement néozélandais avait annoncé, le 27 novembre 2023, un revirement de la politique antitabac conduite depuis plusieurs décennies. Il disait abandonner non seulement le projet d’interdire en 2027 la vente de produits du tabac aux personnes nées à partir de 2009, mais aussi la réduction du nombre de points de vente et la commercialisation de cigarettes à très faible teneur en nicotine. Ces initiatives plaçaient pourtant la Nouvelle-Zélande en tête de la lutte antitabac au niveau international. Ceci avait suscité une vive émotion parmi les acteurs de santé, en Nouvelle-Zélande comme dans les autres pays.

Selon les informations du NZ Herald, Casey Costello, la ministre déléguée à la Santé, envisagerait à présent un gel des taxes sur les produits du tabac pour une durée de trois ans[1]. Les produits de tabac chauffé pourraient, de leur côté, être exemptés de droits d’accise.

Une intention controversée, qui va à l’encontre de la politique de santé

Casey Costello a démenti les intentions qui lui ont été prêtées, mais ces révélations ont provoqué un tollé des acteurs de santé. Certains d’entre eux ont demandé que la ministre déléguée soit relevée de ses fonctions. « Casey Costello a perdu toute crédibilité en tant que ministre déléguée à la Santé. Tout ce qu’elle a fait jusqu’à présent se fait au détriment de la santé. En fait, elle se comporte plutôt comme une ministre de l’industrie du tabac », a déclaré Boyd Swinburn, co-président de la Health Coalition Aotearoa.

Ayesha Verall, l’ancienne ministre de la Santé, a demandé à la ministre déléguée de s’expliquer. Casey Costello a en effet nié avoir effectué des démarches pour stopper l’indexation des taxes sur le tabac sur le niveau d’inflation, alors qu’elle aurait bien effectué une telle demande à ses services, selon NZ Herald. Ben Youden, le directeur d’Action on Smoking and Health (ASH-NZ), a, de son côté, souligné l’incohérence des propos de la ministre déléguée. En novembre 2023, la ministre de Finances avait en effet déclaré compter sur les recettes fiscales du tabac pour financer la politique du gouvernement, notamment des baisses d’impôts.

Un gouvernement à l’écoute de l’industrie du tabac

L’abandon des mesures-phares de la politique antitabac avait été l’une des premières mesures actées par la nouvelle coalition au pouvoir. Celle-ci est conduite par le National Party, dont est membre l’actuel ministre du logement, des infrastructures et des sports, Chris Bishop, qui fut aussi lobbyiste pour Philip Morris International (PMI). Les alliés du National Party, l’Association of Consumers and Taxpayers (ACT) et New Zealand First, auraient aussi fait pression pour enrayer la politique antitabac.

L’arrêt de l’augmentation de la taxation des produits du tabac est une demande récurrente de l’industrie du tabac, afin de maintenir ses produits abordables et d’accroître ses marges bénéficiaires. L’exemption des droits d’accise pour le tabac chauffé est également insistante de la part des fabricants, en particulier de PMI, en vue de renforcer la très haute rentabilité de ces produits. Au fil des mesures envisagées, les intentions du gouvernement actuel confirmeraient une nette influence des industriels du tabac sur la politique de santé publique néo-zélandaise. Ceci contrevient clairement à l’article 5.3 de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT), qui stipule que les politiques de santé doivent être protégées des interférences de l’industrie du tabac.

Mots-clés : Nouvelle-Zélande, taxation, tabac chauffé, Casey Costello, Chris Bishop, Philip Morris International.

©Génération Sans Tabac

MF


[1] Associate Health Minister Casey Costello’s proposed tobacco tax freeze slammed, NZ Gerald, publié le 25 janvier 2024, consulté le 29 janvier 2024.

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 30 janvier 2024