Actualités

cigarettes-commercialisation-faible-nicotine

Commercialisation des premières cigarettes à taux réduit en nicotine aux Etats-Unis

Chicago est la ville-test de la mise en vente de ces cigarettes contenant 95% en moins de nicotine. Les acteurs de la société civile contestent cependant ce lancement isolé et les inscriptions que voudrait lui accorder la Food and Drug Administration (FDA).

Après avoir reçu en décembre 2021 l’autorisation de la FDA pour être commercialisées sous l’appellation de produits du tabac à risque modifié (MRPT), les premières cigarettes à teneur réduite en nicotine ont fait leur apparition en magasin le 11 avril dernier. Elles sont vendues sous les marques VLN King et VLN Menthol King.

Produites par 22nd Century Group, une société de biotechnologie agricole, ces cigarettes sont d’abord mises en vente dans 150 magasins de l’enseigne Circle K à Chicago, avant d’être diffusées ultérieurement dans les 7000 établissements de cette enseigne à travers 48 états[1]. Il s’agit pour l’instant d’une phase-pilote, prévue pour une durée de trois à six mois.

Un projet développé depuis dix ans

C’est en modifiant génétiquement les racines de plants de tabac que le groupe 22nd Century est parvenu à obtenir un tabac qui contiendrait 95% en moins de nicotine qu’un plant classique, un résultat que son concurrent Altria ne considérait jusqu’ici pas « techniquement envisageable »[2].

Ce projet de cigarettes à teneur réduite en nicotine, à l’origine une idée néozélandaise, a fait l’objet d’une cinquantaine d’essais cliniques sur une période de dix ans, engagés par l’entreprise elle-même et conduits sous la houlette, entre autres, de la FDA, des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et de l’Institut National du Cancer (NCI) américain. Ces essais ont montré que l’usage de cigarettes à teneur réduite en nicotine peut réduire de moitié la consommation de cigarettes après cinq mois d’utilisation, qu’il augmente le nombre de tentatives d’arrêt et de jours sans tabac, et qu’il peut atténuer la compulsion et les symptômes de manque dus au tabac[3].

Les associations de santé publiques critiquent le déploiement de cette mesure

La FDA a accordé à 22nd Century pas moins de 11 messages, de type « 95% de nicotine en moins » ou « Aide fortement à réduire votre consommation de nicotine ». Elle voudrait cependant que figure sur les paquets la mention « Vous aide à moins fumer », ce qui semble inacceptable aux associations de santé publique, qui rappellent que la fumée de tabac reste particulièrement toxique et est à l’origine de très nombreuses pathologies.

Ces associations ont, le 9 mars dernier, écrit un courrier au directeur de la FDA, Mitch Zeller, pour l’interpeller sur la démarche, qui leur semble inappropriée[4]. « Les bénéfices pour la santé publique des produits à teneur réduite en nicotine ne pourront être obtenus que s’ils englobent l’industrie tout entière ; ils ne peuvent être atteints par une approche produit-par-produit », indique notamment ce courrier, qui estime qu’un lancement généralisé de ces produits est préférable, comme le prévoit le plan d’action « Nouvelle-Zélande sans tabac 2025 ». Les associations ne manquent pas non plus d’attirer l’attention de la FDA sur l’autorisation qu’elle a donnée à la mise en vente de cigarettes au menthol, au moment où le retrait de ces types d’arômes est particulièrement réclamé.

En attendant l’issue de ces discussions, 22nd Century est déjà prêt à investir le marché sud-coréen, dont le gouvernement s’est montré intéressé par cette initiative et a conclu un premier accord de 1,6 milliards de dollars US[5].

Mots-clés : cigarettes à teneur réduite en nicotine, FDA, 22nd Century Group, Nouvelle-Zélande

©Génération Sans Tabac

MF


[1] Schencker L, New type of cigarette that ‘helps you smoke less’ debuts in Chicago stores this week, amid some controversy, Chicago Tribune, publié le 13 avril 2022, consulté le 15 avril 2022.

[2] Les cigarettes à nicotine réduite bientôt sur le marché américain, Génération Sans Tabac, publié le 19 janvier 2022, consulté le 15 avril 2022.

[3] First Cigarette That « Helps You Smoke Less » Launches National Pilot in Chicagoland, Barron’s, publié le 13 avril 2022, consulté le 15 avril 2022.

[4] Request to reconsider the exposure modification orders granted to VLNTM and VLNTM Menthol very low nicotine cigarettes, courrier au directeur de la FDA, site de l’American Lung Association, publié le 7 mars 2022, consulté le 15 avril 2022.

[5] 22nd Century Group Announces South Korea as First VLN(TM) International Market, Stockwatch, publié le 28 février 2022, consulté le 15 avril 2022.

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 20 avril 2022