AE

interdiction-arômes-ecosse

Ecosse : une association demande l’interdiction des arômes et un display ban pour le vapotage

En Ecosse, l’association Action for Smoking and Health (ASH) Scotland a exprimé son soutien aux propositions de la consultation « Creating a smokefree generation and tackling youth vaping », menée par le gouvernement britannique, visant à restreindre les arômes, l’emballage et le marketing des cigarettes électroniques, ainsi qu’à interdire les produits de vapotage jetables.

confiserie-vapotage-quebec-mineurs-arômes

Royaume-Uni : des fabricants de puffs anticipent les règlementations en retirant leurs arômes attractifs

Elfbar, la principale marque de cigarettes électroniques du Royaume-Uni, et Lost Mary, sa filiale, ont annoncé qu’elles abandonnaient les arômes rappelant les confiseries, jugés attrayants pour les enfants. Elfbar a aussi demandé la mise en place d’un nouveau régime d’autorisation similaire à celui qui s’applique aux cigarettes et à l’alcool. British American Tobacco s’est engagé sur une voie similaire

plan-antitabac-france-pnlt

France : Le nouveau plan antitabac ne séduit pas pleinement les associations

Présenté ce mardi matin par le ministre de la santé, Aurélien Rousseau, à l’occasion d’une conférence de presse, le nouveau Programme national de lutte contre le tabagisme 2023 – 2027 annonce une série de mesures destinées à réduire la consommation de tabac encore élevée en France. Les associations antitabac accusent le gouvernement d’avoir cédé au lobby des buralistes en n’incluant pas un volet fiscal ambitieux, levier considéré pourtant comme coût-efficace essentiel pour réduire la prévalence.

OMS-lutte-antitabac-produtis-nicotine

L’OMS exhorte les pays à se protéger de l’ingérence de l’industrie du tabac

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) lance la campagne « Stop aux mensonges », une initiative visant à protéger les jeunes de l’industrie du tabac et de ses produits addictifs et mortels, en appelant à mettre fin à l’ingérence de l’industrie du tabac dans les politiques de santé. Cette campagne fait suite à la publication de l’Indice mondial d’interférence de l’industrie du tabac 2023 qui montre un affaiblissement dans le monde entier de la protection des politiques de santé à l’égard de l’ingérence croissante de l’industrie du tabac.

Europe-convention-cadre-oms

Les mesures de la Convention-Cadre restent trop faiblement appliquées dans la région Europe de l’OMS

Une étude publiée dans Tobacco Induced Diseases évalue la mise en œuvre des mesures de la Convention-cadre pour la lutte antitabac (CCLAT) de l’OMS dans 53 pays de la région Europe. La mise en œuvre de ces mesures reste fortement inégale dans la région et globalement, seuls les pays qui ont annoncé des objectifs de parvenir à une génération sans tabac dans les prochaines années ont mis en place des mesures fortes.

sachets-de-nicotine

Une faille réglementaire conduit à la vente de sachets de nicotine aux mineurs au Canada

Santé Canada a approuvé la vente de sachets de nicotine aromatisés du fabricant Imperial Tobacco Canada Ltd. (Filiale de British American Tobacco), permettant à ces produits d’être vendus légalement aux mineurs de moins de 18 ans.  En outre, Imperial Tobacco peut promouvoir ces produits à la télévision ou sur des panneaux d’affichage en face des écoles, sur les médias sociaux et en distribuer gratuitement des échantillons.

irlande-normalisation-vapotage-adolescents

Irlande : normalisation du vapotage chez les jeunes adolescents

Foróige Sligo, une organisation de jeunes, en partenariat avec la North West Regional Drug and Alcohol Task Force (NWRDATF) a commandité une étude sur la consommation des produits de vapotage des adolescents et jeunes adultes dans les comtés de Sligo et Leitrim en Irlande[1]. Les résultats montrent que les enfants restent très exposés à la publicité pour ces produits et qu’ils arrivent aisément à se procurer ces produits dans les lieux de vente malgré l’interdiction de vente aux mineurs de moins de 18 ans.

publicité-pour-le-vapotage-jeunes

Les jeunes fortement exposés à la publicité pour le vapotage

Selon une étude menée par le George Institute for Global Health et publiée dans la revue Tobacco Induced Diseases[1], 85 % des personnes, en particulier les adolescents et jeunes adultes, en Inde, en Chine, en Australie et au Royaume-Uni, sont exposées à la publicité pour les produits du vapotage. L’exposition était plus fréquente sur les plateformes de médias sociaux, dans les boutiques de vapotage, les supermarchés et les stations-service.