Vapotage

Adam-Afriyie-vapotage-lobby

Un parlementaire britannique récompensé par l’industrie du vapotage

Déclaré « meilleur soutien parlementaire » par l’UK Vaping and Industry Association (UKVIA), le député conservateur Adam Afriyie est également mis en cause pour conflit d’intérêts. Son épouse est en effet actionnaire d’un magasin de vapotage et d’une marque de cigarettes électroniques jetable, alors que lui-même défendait les intérêts de cette corporation devant la Chambre des Communes.

cigarettes-électroniques

Panorama des réglementations sur les cigarettes électroniques

Une étude de la Société francophone de tabacologie fait le point sur les différences de réglementation entourant les cigarettes électroniques dans le monde. Il est constaté une très grande diversité des situations et une tendance des réglementations à évoluer dans un sens plus strict.

irlande-normalisation-vapotage-adolescents

Irlande : normalisation du vapotage chez les jeunes adolescents

Foróige Sligo, une organisation de jeunes, en partenariat avec la North West Regional Drug and Alcohol Task Force (NWRDATF) a commandité une étude sur la consommation des produits de vapotage des adolescents et jeunes adultes dans les comtés de Sligo et Leitrim en Irlande[1]. Les résultats montrent que les enfants restent très exposés à la publicité pour ces produits et qu’ils arrivent aisément à se procurer ces produits dans les lieux de vente malgré l’interdiction de vente aux mineurs de moins de 18 ans.

publicité-pour-le-vapotage-jeunes

Les jeunes fortement exposés à la publicité pour le vapotage

Selon une étude menée par le George Institute for Global Health et publiée dans la revue Tobacco Induced Diseases[1], 85 % des personnes, en particulier les adolescents et jeunes adultes, en Inde, en Chine, en Australie et au Royaume-Uni, sont exposées à la publicité pour les produits du vapotage. L’exposition était plus fréquente sur les plateformes de médias sociaux, dans les boutiques de vapotage, les supermarchés et les stations-service.