Vapotage

interdiction-arômes-vapotage-québec

Au Québec, les magasins de vapotage contournent l’interdiction des arômes

De nombreux magasins de vapotage québécois ont modifié leur statut pour devenir des épiceries. Ils s’autorisent ainsi à vendre des « réhausseurs de saveur », destinés à être mélangés aux e-liquides au goût tabac, seul arôme aujourd’hui autorisé au Québec. Ces pratiques seraient cependant illégales et devraient entraîner une riposte des pouvoirs publics.

vapotage-adolescents-etats-unis-ecosse

États-Unis : le vapotage diminue chez les adolescents

Les résultats issus de l’enquête Monitoring the Future 2023 (MTF)[1] mettent en évidence des diminutions notables de l’utilisation de la cigarette électronique chez les adolescents aux États-Unis. Les données montrent une baisse de la prévalence de produits du vapotage entre 2022 et 2023 passant de 20,7 % à 16,9 % chez les élèves de terminale et de 14,2 % à 11,9% chez les élèves de seconde. La consommation stagne cependant à 7% chez les collégiens de 4e.

interdiction-arômes-ecosse

Ecosse : une association demande l’interdiction des arômes et un display ban pour le vapotage

En Ecosse, l’association Action for Smoking and Health (ASH) Scotland a exprimé son soutien aux propositions de la consultation « Creating a smokefree generation and tackling youth vaping », menée par le gouvernement britannique, visant à restreindre les arômes, l’emballage et le marketing des cigarettes électroniques, ainsi qu’à interdire les produits de vapotage jetables.

interdiction-puffs-cigarettes-électroniques-jetables

France : la loi interdisant les cigarettes électroniques jetables adoptée à l’unanimité

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture à l’unanimité, lundi 4 décembre 2023, un projet de loi visant à interdire les cigarettes électroniques « à usage unique ou jetables ». Ce texte doit à présent être adopté au Sénat, puis les textes d’application réglementaires élaborés ; le dispositif global devrait être notifié à la Commission Européenne.

confiserie-vapotage-quebec-mineurs-arômes

Royaume-Uni : des fabricants de puffs anticipent les règlementations en retirant leurs arômes attractifs

Elfbar, la principale marque de cigarettes électroniques du Royaume-Uni, et Lost Mary, sa filiale, ont annoncé qu’elles abandonnaient les arômes rappelant les confiseries, jugés attrayants pour les enfants. Elfbar a aussi demandé la mise en place d’un nouveau régime d’autorisation similaire à celui qui s’applique aux cigarettes et à l’alcool. British American Tobacco s’est engagé sur une voie similaire

Adam-Afriyie-vapotage-lobby

Un parlementaire britannique récompensé par l’industrie du vapotage

Déclaré « meilleur soutien parlementaire » par l’UK Vaping and Industry Association (UKVIA), le député conservateur Adam Afriyie est également mis en cause pour conflit d’intérêts. Son épouse est en effet actionnaire d’un magasin de vapotage et d’une marque de cigarettes électroniques jetable, alors que lui-même défendait les intérêts de cette corporation devant la Chambre des Communes.

cigarettes-électroniques

Panorama des réglementations sur les cigarettes électroniques

Une étude de la Société francophone de tabacologie fait le point sur les différences de réglementation entourant les cigarettes électroniques dans le monde. Il est constaté une très grande diversité des situations et une tendance des réglementations à évoluer dans un sens plus strict.

irlande-normalisation-vapotage-adolescents

Irlande : normalisation du vapotage chez les jeunes adolescents

Foróige Sligo, une organisation de jeunes, en partenariat avec la North West Regional Drug and Alcohol Task Force (NWRDATF) a commandité une étude sur la consommation des produits de vapotage des adolescents et jeunes adultes dans les comtés de Sligo et Leitrim en Irlande[1]. Les résultats montrent que les enfants restent très exposés à la publicité pour ces produits et qu’ils arrivent aisément à se procurer ces produits dans les lieux de vente malgré l’interdiction de vente aux mineurs de moins de 18 ans.