Actualités

lien-qi-consommation-tabac-cigarettes-intelligences

Y a-t-il une corrélation entre tabagisme et QI?

Des chercheurs ont observé que les fumeurs avaient un quotient intellectuel (QI) en moyenne plus faible que celui de ceux qui s’abstiennent, et cette différence augmenterait en fonction de l’intensité du tabagisme. Cette étude portant sur 20 000 hommes en bonne santé avant, pendant et après leur séjour dans l’armée israélienne, et âgés de 18 à 21 ans a révélé que le QI des fumeurs était en moyenne de 94 – soit sept points inférieurs à celui des non-fumeurs qui était en moyenne de 101. Alors que le QI chez ces jeunes hommes   variait entre 84 et 116, celui des fumeurs de plus d’un paquet de cigarettes par jour se situait en moyenne autour de 90. Environ 28% de cette population fumaient une ou plusieurs cigarettes par jour, 3% se considéraient comme des anciens fumeurs et 68% déclaraient ne jamais avoir fumé.

lien-qi-consommation-tabac-cigarettes-intelligences

L’auteur de cette étude, le professeur Mark Weiser[1], du département de psychiatrie de l’Université de Tel Aviv, a déclaré : « Dans le secteur de la santé, nous pensons généralement que les fumeurs sont probablement des personnes qui ont grandi dans des quartiers difficiles ou qui ont un statut socio-économique plus faible, ou sont moins diplômés », mais dans cette étude, l’origine socio-économique des sujets a été prise en compte et n’intervient pas dans l’analyse des résultats.

Enfin, l’étude a également comparé les effets du tabagisme chez des frères jumeaux[2] – et dans le cas où un jumeau fumait, le jumeau non-fumeur présentait un quotient Intellectuel en moyenne plus élevé. Le Prof. Weiser conclut en évoquant la notion selon laquelle les personnes dont le QI est plus faible peuvent aussi présenter plus volontiers des problèmes d’obésité, de nutrition et de consommation de stupéfiants.

©Génération Sans Tabac


[1] https://www.reuters.com/article/us-smokers-smarter/are-non-smokers-smarter-than-smokers-idUSTRE61M3UQ20100223

[2] Genetics of the association between intelligence and nicotine dependence: a study of male Swedish twins. Addiction. 2011 May;106(5):995-1002. doi: 10.1111/j.1360-0443.2011.03384.x.

 

| ©Comité National Contre le Tabagisme |

Publié le 2 janvier 2020