Actualités

union-financement-systemes-santé

Propositions de l’Union pour financer les systèmes de santé publique pendant les crises sanitaires

À la lumière des lourdes conséquences de l’épidémie de COVID-19 sur la santé, les systèmes de santé publique et les économies, l’Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires (L’Union) a publié le 18 juin 2020 une note d’orientation appelant les pays à augmenter les taxes sur les produits du tabac pour améliorer simultanément la santé de la population, réduire les inégalités en matière de santé et alléger le fardeau financier des systèmes de santé.

La pandémie actuelle de COVID-19 induit une crise à la fois sanitaire et financière. Au 19 juin 2020, plus de 8,6 millions de cas de maladie ont été répertoriés et environ 457 000 décès prématurés[1] enregistrés. Outre la tragédie humaine, des mesures de protection visant à contenir la maladie affectent gravement l’activité économique. Selon les estimations du Fonds monétaire international (FMI), la contraction de l’activité économique mondiale devrait atteindre au moins 3% en 2020. C’est  bien plus que pendant la crise financière de 2008-2009[2].

Les systèmes de santé publique en difficulté

L’indice de sécurité sanitaire mondiale de 2019 a pointé de graves lacunes dans la préparation des pays à faire face aux crises sanitaires. Celles-ci résultent notamment de financements insuffisants et les pressions induites par la pandémie actuelle paralysent littéralement les services d’urgence.

Les pays à revenu faible et intermédiaire ne sont pas préparés à faire face aux pandémies

La situation est particulièrement grave dans les pays à revenu faible et intermédiaire où ce manque de financement et de ressources retarde les réponses du gouvernement au COVID-19 et entraîne des pertes de vies évitables élevées[3][4]. En Inde[5], le manque de préparation aux situations d’urgence combiné à un investissement insuffisant dans le système de santé publique entravent les plans de confinement efficaces[6]. Le système de santé pakistanais[7] n’est pas en mesure d’étendre de manière adéquate à la fois la détection et le traitement pour faire face aux flambées de COVID-19 en raison de son système de santé sous-financé et fracturé.

Augmenter les taxes sur le tabac : une solution gagnant-gagnant pour répondre aux urgences de santé publique

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Banque mondiale et les chercheurs débattent depuis des années du meilleur mécanisme pour financer de manière solide les systèmes de santé publique. La hausse des taxes sur le tabac est reconnue comme la mesure la plus rentable pour réduire la consommation de tabac et les coûts de soins de santé connexes[8]. Le tabagisme causant plus de huit millions de décès chaque année, les gouvernements peuvent facilement augmenter les taxes pour encourager et inciter à cesser de fumer et générer simultanément des revenus indispensables[9]. Actuellement un grand nombre de pays ne disposent pas d’une fiscalité des produits du tabac conforme aux bonnes pratiques[10]. Ainsi, selon L’OMS, 155 pays ont des taxes inférieures au seuil minimum recommandé[11].

Propositions de l’Union (en anglais)

©Génération Sans Tabac


[1] https://www.worldometers.info/coronavirus/#news

[2] IMF. World Economic Outlook, April 2020. https://www.imf.org/en/Publications/WEO/Issues/2020/04/14/weo-april-2020

[3] The Global Health Security Index. Nuclear Threat Initiative. October 2019. https://www.ghsindex.org/wp-content/uploads/2020/04/2019-Global-Health-Security-Index.pdf

[4] Rosie Perper. Bill Gates warns that a coronavirus-like outbreak will probably happen ‘every 20 years or so’. Business Insider US, Apr 10, 2020, https://www.businessinsider.co.za/bill-gates-warns-coronavirus-outbreak-likely-every-20-years-2020-4?r=US&IR=T

[5] The Global Health Security Index. Nuclear Threat Initiative. October 2019. https://www.ghsindex.org/wp-content/uploads/2020/04/2019-Global-Health-Security-Index.pdf

[6] Patralekha Chetterje. Gaps in India’s preparedness for COVID-19 control. Lancet. April 17, 2020. DOI:https://doi.org/10.1016/S1473-3099(20)30300-5

[7] https://www.generationsanstabac.org/actualites/quand-les-industries-du-tabac-deteriorent-le-systeme-de-sante-pakistanais/

[8] Addis Ababa Action Agenda Resolution adopted by the General Assembly on 27 July 2015. http://www.un.org/ga/search/view_doc.asp?symbol=A/RES/69/313&Lang=E

[9] The health consequences of smoking – 50 years of progress: A report of the Surgeon General. U.S. Department of Health and Human Services, Centers for Disease Control and Prevention, National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion, Office on Smoking and Health, 2014

[10] https://www.who.int/fctc/treaty_instruments/Guidelines_article_6_fr.pdf?ua=1

[11] WHO Report on the Global Tobacco Epidemic, 2019. World Health Organization, 2019

©Comité National Contre le Tabagisme |

Publié le 22 juin 2020