Actualités

parents jeunes et tabac

Prévention du tabagisme chez les jeunes, le rôle des parents

Comment faire pour que son enfant ne commence pas à fumer ? À l’heure où l’offre se diversifie, comment convaincre les jeunes de ne pas tester les cigarettes électroniques, tabac à chauffer et autres nouveautés promues par des plans marketing élaborés ?  Tandis que la consommation de ces produits est en augmentation, une récente étude s’est penchée aux États-Unis sur la connaissance par les parents du tabagisme de leurs enfants et sur les effets de règles anti-tabac au sein du foyer.  

 

Méthodologie 

L’étude s’est portée sur des enfants de 12 à 17 ans (vagues 1 à 4 -2013/2018 -du PATH – Population Assessment of Tobacco and Health Study). Ils consommaient : uniquement des cigarettes, uniquement des cigarettes électroniques, uniquement du tabac chauffé. 

Une méconnaissance des pratiques  

Il s’avère que les parents ou responsables légaux de jeunes soupçonnent beaucoup moins souvent la consommation de tabac chez leurs enfants lorsque ceux-ci n’utilisent que des cigarettes électroniques, du tabac chauffé ou du tabac sans fumée. Par conséquent, de nombreux parents ne sont pas au courant de la consommation de tabac sans cigarette par leurs enfants. Le manque d’odeur de ces produits aide notamment à masquer leur utilisation. 

Un tel constat avait déjà été réalisé pour les cigarettes classiques. Une étude a révélé que chez les adolescents qui fumaient 1 à 5 cigarettes par jour, seuls 39 % des parents étaient au courant de leur consommation(1). 

Les règles de vie, plus efficace que le dialogue 

Les parents jouent un rôle fondamental dans la prévention du tabagisme chez les jeunes. Ainsi, les enfants de parents non-fumeurs sont moins susceptibles de commencer à fumer eux-mêmes. 

Les résultats de l’étude montrent également que l’initiation au tabagisme chez les jeunes est plus faible lorsque des règles interdisant le tabac dans la maison sont mises en place et respectées par tous, membres de la famille comme visiteurs. Cette mesure est d’autant plus efficace qu’elle ne s’applique pas qu’aux jeunes. Elle semble en outre obtenir de meilleurs résultats que le simple fait de parler du tabac avec les jeunes.  

L’ensemble de ces observations sera un outil précieux dans l’élaboration de stratégies de prévention et de communication visant à protéger les jeunes sujets. Prévenir le démarrage du tabagisme chez cette population est plus que jamais un enjeu majeur de santé publique.  

 

 Cet article pourrait également vous intéresser 

https://www.generationsanstabac.org/article/le-tabagisme-chez-les-jeunes-en-france/ 

 

Sources 

Tsu-Shuan Wu et Benjamin W. Chaffee, « Parental Awareness of Youth Tobacco Use and the Role of Household Tobacco Rules in Use Prevention », www. pediatrics.aappublications.org, 1er octobre 2020 https://pediatrics.aappublications.org/content/early/2020/10/01/peds.2019-4034 

Williams RJ, McDermitt DR, Bertrand LD, Davis RM, Parental awareness of adolescent substance use. Addict Behav. 2003;28(4):803809 


 

Publié le 15 octobre 2020