Actualités

marketing-industrie-tabac-ecoles-jeunes

L’industrie du tabac cible les enfants près des écoles et terrains de jeux

Une nouvelle étude publiée dans la revue Tobacco Control[1] détaille comment les principaux fabricants de tabac font de la publicité pour les cigarettes auprès des enfants près des terrains de jeux et des écoles dans plus de 40 pays à revenu faible ou intermédiaire. Des marques de cigarettes de British American Tobacco et de Philip Morris International, Japan Tobacco International ou encore Imperial Brands ont fait l’objet de publicités près d’écoles ou de terrains de jeux dans presque tous les pays étudiés.

L’analyse comprend des données recueillies de 2015 à 2021 dans des points de vente situés à quelques pas d’écoles et de terrains de jeux dans 42 pays, pour la plupart à revenu faible ou intermédiaire. Les résultats révèlent des tactiques de marketing presque identiques dans les pays étudiés, ce qui suggère que ces stratégies font partie d’un effort concerté des fabricants pour exposer les jeunes à leurs marques de cigarettes.

Dans de nombreux pays où les stratégies de marketing du tabac déployées ont été observées, il existe pourtant des politiques interdisant la vente et la publicité pour le tabac sur les points de vente à proximité des écoles.

Des stratégies publicitaires similaires dans les pays étudiés

Quatre stratégies ont été identifiées dans la plupart de ces pays : (1) l’exposition des cigarettes à proximité de snacks, confiseries et boissons sucrées, (2) le placement de publicités pour des cigarettes à hauteur des yeux des enfants, (3) la publicité et l’exposition de cigarettes aromatisées et (4) la vente de cigarettes à l’unité. Ces publicités ont été associées aux marques de cigarettes des principaux fabricants de tabac : BAT, Imperial, JTI et PMI.

La présentation de cigarettes à proximité de produits consommables tels que des bonbons a été observée sur les points de vente dans 90 % des pays étudiés. L’affichage de publicités pour les cigarettes à hauteur des yeux des enfants, soit à environ 1 m du sol, a été observé dans tous les points de vente de l’étude.

Des assortiments de cigarettes aromatisées et/ou des publicités pour des cigarettes aromatisées ont été observés dans 76% des pays de l’étude. Des campagnes de marketing spécifiques présentant des cigarettes aromatisées et des cigarettes en capsules aromatisées ont également été observées dans plusieurs pays. Par exemple, la campagne « Click 4/Click and Mix » de BAT a été relevée chez des détaillants en Amérique du Sud et en Europe de l’est.

Enfin, la vente de cigarettes à l’unité était le fait des points de vente de 78% des pays étudiés. Dans la moitié des pays où cette vente était répertoriée, la législation du pays l’interdisait.

D’autres stratégies ont également été constatées dans plusieurs pays, notamment l’utilisation d’écrans publicitaires animés ou de vitrines illuminées qui mettent en avant certaines marques de cigarettes. Ce phénomène a été signalé dans 13 pays. Ce type de publicité attirent aisément l’attention des clients et permet d’être vu à distance.

 

Fabricants dont la ou les marques de cigarettes sont vendues et/ou font l’objet de publicités dans au moins un point de vente, par pays.

Pays

British American Tobacco Imperial Brands Japan Tobacco International Philip Morris International

Afrique du Sud

OUI

Allemagne

OUI OUI OUI OUI
Argentine OUI OUI

OUI

Arménie

OUI OUI OUI OUI

Bengladesh

OUI OUI

OUI

Bénin

OUI

OUI

Bolivie OUI OUI

OUI

Bosnie-Herzégovine

OUI OUI

Brésil

OUI OUI OUI

Bulgarie

OUI OUI OUI OUI
Burkina Faso OUI OUI

OUI

Cameroun OUI

OUI

Chili OUI

OUI

Colombie

OUI OUI

Croatie

OUI OUI OUI
Géorgie OUI OUI

OUI

Inde

OUI

Indonésie

OUI OUI

Kazakhstan

OUI OUI OUI

OUI

Kenya OUI

Kirghizistan

OUI OUI OUI

OUI

Madagascar

OUI

Mexique

OUI OUI

OUI

Moldavie OUI

OUI

Montenegro

OUI OUI OUI OUI
Nicaragua OUI OUI

OUI

Nigeria

OUI OUI OUI
Ouganda OUI

Ouzbékistan

OUI OUI OUI OUI

Pakistan

OUI OUI
Pérou OUI

OUI

Philippines OUI OUI

OUI

Roumanie

OUI OUI OUI
Sénégal OUI

OUI

Serbie

OUI OUI OUI OUI
Sierra Leone OUI OUI

OUI

Slovénie

OUI OUI OUI OUI

Sri Lanka

OUI OUI

Suisse OUI OUI

OUI

Turquie

OUI OUI OUI OUI
Ukraine OUI OUI OUI

OUI

Vietnam OUI OUI OUI

OUI

 

Des stratégies qui contribuent à exposer les jeunes au tabac

Ces stratégies ont déjà été documentées dans plusieurs pays à revenu élevé. Elles contribuent à augmenter l’exposition des jeunes au tabagisme. La publicité pour le tabac dans les points de vente est associée à une initiation plus importante des jeunes au tabac et à une consommation régulière rapide. Ainsi, les enfants et les jeunes qui sont fréquemment exposés à la publicité pour le tabac et à la promotion du tabac dans les points de vente sont plus susceptibles de commencer à fumer et de fumer durablement que ceux qui n’y sont pas exposés. La publicité dans les points de vente décourage également les efforts de sevrage et normalise le tabagisme.

L’étude indique par ailleurs que le placement de produits du tabac à proximité de confiseries induit une confusion entre les deux produits et contribue à une perception erronée des risques pour la santé liés au tabac.

Vigilance autour de la publicité pour les autres produits du tabac et de la nicotine

L’étude alerte sur le développement des stratégies marketing autour des nouveaux produits tels que les cigarettes électroniques, les sachets de nicotine et les produits du tabac chauffés, dont la commercialisation a été déployée dans 15 des pays étudiés. Les premières conclusions du Mexique, de la Colombie, des Philippines, de l’Ouzbékistan et de l’Allemagne font état de tactiques de marketing sur le lieu de vente pour ces produits similaires à celles des cigarettes, notamment des affiches, des publicités et des produits placés à hauteur des yeux d’un enfant, des arômes et des produits placés près des bonbons et boissons.

Les fabricants de tabac aujourd’hui mettent en avant « la grande transformation » de leur industrie et leur « souhait » de sortir du tabagisme à travers la promotion de nouveaux produits qu’ils présentent comme des alternatives « moins nocives ». Pourtant, les faits montrent que non seulement ils font la promotion de ces nouveaux produits mais surtout ils continuent d’investir de manière massive pour promouvoir leurs cigarettes classiques et recruter de futures générations de fumeurs.

Mots-clés : Marketing, jeunes, enfants, écoles, publicité, tabac, lieux de vente, display ban

©Génération Sans Tabac

AE


[1] Brown JL, Rosen D, Carmona MG, et al Spinning a global web: tactics used by Big Tobacco to attract children at tobacco points-of-sale Tobacco Control Published Online First: 31 May 2022. doi: 10.1136/tobaccocontrol-2021-057095

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 6 juin 2022