Actualités

tabagisme-passif-non-fumeurs-usa

Les propositions de Truth Initiative pour sortir le tabac de la société aux États-Unis

L’organisation états-unienne Truth Initiative vient de publier un rapport[1] appelant les États-Unis à se doter de mesures antitabac complètes et à dénormaliser l’usage du tabac et des produits associés dans la perspective d’une sortie du tabac de la société. Pour ce faire, Truth soutient un ensemble de mesures parmi lesquelles l’interdiction des arômes, une hausse des taxes la réduction du nombre de points de vente, un meilleur accès aux traitements de sevrage et l’application des mesures à l’ensemble des produits du tabac stricto sensu mais aussi de la nicotine non médicale.

Malgré des progrès significatifs dans la réduction et la dénormalisation du tabac aux États-Unis, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée évitable et de maladie dans le pays. Le tabagisme représente encore plus de 480 000 décès chaque année dans le pays et coûte plus de 240 milliards de dollars par an en dépenses de santé et près de 185 milliards de dollars en perte de productivité due aux maladies liées au tabagisme.

En 2021, 35,65 millions (14,5 %) d’adultes déclaraient consommer des produits du tabac combustibles et 11,1 millions (4,5 %) des produits du vapotage. Parmi les jeunes, 1 million (3,7 %) déclaraient consommer un produit du tabac combustible, et plus de 2,5 millions (9,4 %) des produits du vapotage.

Une génération sans tabac, un objectif de santé publique

Truth rappelle que pour parvenir à une sortie du tabac dans une société –ou endgame-, des mesures fortes sont nécessaires. Parmi ces mesures figurent la réduction de l’accès aux produits, la réduction de l’attrait et du caractère addictif des produits du tabac et de la nicotine, un accès facilité pour les  fumeurs aux traitements éprouvés de sevrage tabagique et une dénormalisation de la consommation de tout produit du tabac, quel qu’il soit, y compris les nouveaux produits mis sur le marché,  reléguant finalement cette consommation à un comportement du passé. Cet engagement fort pour une sortie du tabac de la société prend de plus en plus d’ampleur au regard de l’évolution favorable de nombreux pays parvenus à réduire massivement leur consommation de tabac mais qui se heurtent à la nécessité de poursuivre l’effort et de concevoir de nouvelles dispositions. Ainsi de plus en plus d’experts en santé publique, de décideurs politiques appuyés par un soutien du grand public s’engagent dans cette voie. Et plusieurs pays sont en bonne voie pour parvenir à cet End Game (Nouvelle-Zélande, Australie, Canada).

L’objectif visé d’une génération sans tabac est de sauver des milliers de vies d’une mortalité prématurée et également de nombreuses pathologies et de réduire grandement les disparités de santé engendrées par la consommation de tabac.

Les États-Unis adoptent localement de plus en plus de mesures fortes

Le soutien du public de parvenir à une génération sans tabac s’est traduit par l’adoption récente de plusieurs politiques fortes aux États-Unis, au niveau local, au niveau des États et même au niveau fédéral. Par exemple, de nombreuses localités ont adopté des interdictions en matière d’arômes. Certains comtés et villes, comme San Francisco et Philadelphie ont réduit le nombre de détaillants de tabac sur leur territoire. Au niveau fédéral, la Food and Drug Administration envisage une réglementation visant à réduire les niveaux de nicotine dans les cigarettes à des niveaux qui ne créent pas de dépendance.

Si les mesures mises en place ces dernières années ont permis de réduire de manière importante la prévalence tabagique dans le pays, Truth souhaite que les gouvernements au niveau des États et au niveau local redoublent d’efforts pour mettre en œuvre les politiques les mieux appropriées pour leurs communautés et pour progresser vers la sortie du tabagisme. À cela s’ajoutent les mesures éprouvées indispensables à déployer telles des politiques fiscales fortes et régulières, la mise en place d’espaces sans tabac, un meilleur accès aux traitements de sevrages, la réduction du nombre de points de vente, etc.

Selon Truth initiative, au niveau fédéral, la FDA doit agir rapidement pour finaliser la réglementation relative aux cigarettes au menthol et aux cigares aromatisés afin de retirer ces produits du marché. L’organisation évoque également la réglementation visant à réduire les niveaux de nicotine dans les cigarettes et les produits du vapotage. Pour ces derniers, Truth Initiative rappelle que les niveaux sont d’ores limités à 20mg/ml dans d’autres pays comme dans les Etats membres de l’Union Européenne et au Canada. De plus, la FDA devrait mieux suivre son processus de vérification des produits du vapotage mis sur le marché. Elle est enfin appelée à adopter de nouvelles règles pour retirer du marché tous les produits à base de tabac et de nicotine aromatisés, à l’exception des produits de sevrage faisant l’objet d’une autorisation particulière de la part de l’agence publique.

L’adoption de mesures fortes est soutenue par une majorité de la population états-unienne puisqu’un récent sondage des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a montré que 62,3 % des adultes étaient favorables à une politique mettant fin à la vente de cigarettes mentholées et que plus de 57,3 % des adultes étaient favorables à une politique mettant fin à la vente de tous les produits du tabac et la nicotine.

Une approche qui doit inclure les nouveaux produits du tabac et de la nicotine

Pour Truth, il est non seulement nécessaire de dénormaliser la consommation de tabac mais également de tout autre produit contenant de la nicotine comme les produits de vapotage, sachets de nicotine, etc. à l’exception donc des médicaments approuvés par la Food and Drug Administration.

La stratégie déployée par l’industrie du tabac pour reconquérir des marchés à travers le lancement de nouveaux produits du tabac et de nicotine, présentés par les industriels comme plus sûrs, a suscité de nombreux débats. Selon Truth initiative l’attention a finalement été détournée de la dangerosité en tant que telles de ces produits et également de la responsabilité de l’industrie du tabac dans le maintien de l’épidémie tabagique.

Tenir l’industrie du tabac responsable de l’épidémie tabagique et se protéger de son ingérence

L’industrie du tabac doit être tenue responsable de son rôle dans la perpétuation du tabagisme, en particulier chez les jeunes et les jeunes adultes à travers sa constante opposition aux mesures de lutte antitabac mais également au regard du développement de ses nouveaux produits promus de manière agressive et ciblée en direction des jeunes. L’organisation rappelle que les fabricants de tabac continuent à ne pas respecter les dispositions en vigueur. Le fabricant de cigarettes électronique Juul a été tenu responsable par de nombreux gouvernements locaux aux États-Unis pour ses actions flagrantes visant à tromper les consommateurs et à commercialiser ses produits auprès des jeunes. Dans un autre domaine, un fabricant de tabac a été reconnu coupable par le gouvernement américain pour avoir violé les sanctions américaines et vendu des cigarettes et d’autres produits du tabac à la Corée du Nord.

Truth Initiative met enfin en garde les décideurs politiques et la communauté de la santé publique de l’ingérence forte de l’industrie du tabac. L’organisation conseille de développer des recherches, des actions, une communication et un financement à la hauteur pour contrer la désinformation de l’industrie autour des politiques à mettre en place. Elle alerte sur la mise en avant d’un discours de « réduction de risques » par l’industrie du tabac. Selon l’organisation, on assiste à une véritable désinformation qui a pour seul but de développer le marché de la nicotine et d’augmenter les bénéfices des industriels du tabac. Il est nécessaire que les professionnels de santé et les experts de la lutte antitabac se réapproprient le sujet de la réduction des risques. Selon l’organisation, la santé publique doit adopter une vision à long terme et mettre en place des politiques protégées du lobby des cigarettiers dont les intérêts sont inconciliables.

Mots-clés : Truth Initiative, États-Unis, End Game, génération sans tabac, tabagisme, désinformation, nicotine, industrie du tabac

©Génération Sans Tabac

AE

[1] Rapport, Gamechanger: Shifting from Tobacco Control to Ending the Industry’s Influence for Good, Truth Initiative, publié le 12 juillet 2023, consulté le 13 juillet 2023

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 22 juillet 2023