Actualités

Les bouées de sauvetage de l’industrie du tabac

Cigarettes électroniques, snus, tabac à chauffer, etc. : pour l’industrie du tabac, ces produits seraient des moyens efficaces de lutter contre la dépendance au tabac. Certains sont d’ailleurs appelés « produit de tabac à risque modifié ».

Une alternative plus saine ?

L’étude Global Burden of Disease estime que le tabagisme a été directement responsable de 7,1 millions de décès prématurés en 2017, avec 1,2 million de décès supplémentaires dus à la fumée secondaire. En cause : la combustion du tabac ainsi que l’inhalation et l’expiration de la fumée.

Ce qui amène le GFN (Forum mondial de la nicotine) à avancer que les produits tels que le snus (sans combustion), quand ils sont disponibles et abordables, peuvent représenter une solution pour préserver la santé de ceux qui ne parviennent pas à arrêter de fumer.

« Imaginez ce qui se passerait si les gens avaient accès à un large éventail d’alternatives à faible risque aux cigarettes, s’ils obtenaient des informations sur le risque relatif, et s’ils étaient poussés vers ces options grâce à une réglementation intelligente et proportionnée au risque ? s’interroge ainsi David Sweanor du Centre de droit, politique et éthique de la santé de l’Université d’Ottawa. L’opportunité que nous avons est de changer fondamentalement le cours de l’histoire de la santé publique, en reléguant la cigarette au cendrier de l’histoire ».

Ou une stratégie marketing ?

Derrière ces considérations sanitaires, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et le Conseil de contrôle du tabac voient néanmoins des tentatives de séduction du jeune public, notamment par le recours aux arômes et aux emballages sophistiqués. Selon Wilfred Leshan, président du Tobacco Control Board : « Il existe 256 saveurs de nicotine, dont certaines ont le goût de chewing-gum ; ces saveurs, ces couleurs d’emballage et ces modes de consommation dissimulés sont tous destinés à gagner des clients ».

 

Mots-clés : Nouveaux produits du tabac, Industrie du tabac, Santé.

 

©Génération Sans Tabac


[1] Tobacco industry seeks lifeline in e-cigarettes, www.businessdailyafrica.com (2 juillet 2020 – consulté le 4 juillet 2020).

[2] DNF, Le snus, une drogue pas si douce que ça !, Génération sans tabac (17 juin 2020 – consulté le 4 juillet 2020).

[3] DNF, Tabac à chauffer : une porte d’entrée vers le tabagisme ?, Génération sans tabac (24 juin 2020 – consulté le 4 juillet 2020).

Cet article pourrait également vous intéresser :

DNF, Après le tabac à chauffer, au tour du tabac à priser de convoiter le statut de « produit du tabac à risque modifié », Génération sans tabac (21 juillet 2020 – consulté le 18 septembre 2020).

 

DNF – Pour un Monde ZeroTabac |

Publié le 18 septembre 2020