Actualités

togo-antitabac

Le Togo affiche la lutte contre le tabagisme comme une de ses priorités

Après avoir augmenté les droits d’accise sur les produits du tabac et s’être doté d’un organisme national, dédié à la lutte contre le tabagisme le Togo tente à présent de faire respecter l’interdiction de fumer et de vendre du tabac dans les lieux publics et les transports.  

La lutte contre le tabagisme semble prendre une nouvelle ampleur au Togo. Plusieurs décisions gouvernementales adoptées en 2023 en témoignent.

Se basant sur le principe éprouvé du « Plus c’est cher, moins on fume », le Togo a doublé en février 2023 le taux de ses droits d’accises pour les produits du tabac, passant de 50 % à 100 %[1]. Cette augmentation significative des droits d’accise, et donc du prix des produits du tabac, est un signal fort en matière de santé publique. Il s’agit en effet du moyen le plus efficace pour réduire la prévalence tabagique, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire en incitant à la fois à l’arrêt et en prévenant l’initiation des jeunes[2].

Respect des interdictions de fumer et incitation à stopper la culture du tabac

Prévu par un décret de juillet 2012, le Comité national de lutte contre le tabac (CNLT), l’organisme gouvernemental en charge d’orchestrer la lutte antitabac, a pris forme en avril 2023. Il est présidé par le Dr Kokou Wotobe, également Secrétaire général du ministère de la Santé. Les membres de ce comité ont été nommés pour un mandat de trois ans[3].

Dans le sillage de la Journée mondiale sans tabac, placée cette année sous le thème « Cultivons les aliments, pas du Tabac » et bien que la production de tabac soit   marginale au Togo, l’Etat togolais a lancé le 7 juin 2023 un appel aux populations pour abandonner la culture du tabac et lui substituer des cultures vivrières[4].

Les autorités togolaises mettent aujourd’hui l’accent sur le respect de l’interdiction de fumer et de vendre des produits du tabac dans les lieux publics, les lieux de travail et les transports en commun[5] ;  Cette mesure a été adoptée elle aussi en juillet 2012. L’objectif aujourd’hui est notamment de mettre en œuvre les sanctions prévues par le code pénal de 2015, soit des peines d’un à six mois d’emprisonnement et/ou des amendes d’un million à cinq millions de francs CFA (soit 1500 à 7500 euros) pour les infractions aux interdictions de fumer ou de vente de tabac aux mineurs. Un focus est notamment porté sur la chicha, en pleine expansion.

Reprise de la lutte antitabac au Togo, après une période de flottement

Le Togo avait été rappelé à l’ordre en 2015 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour son inaction en matière de lutte contre le tabagisme. Un message qui a dû porter, puisque quelques années plus tard, en 2020, le directeur général de l’OMS remettait au Pr Vinyo Kumako, alors chef du Programme anti-tabac au ministère de la Santé togolais, un prix honorifique pour son engagement dans la lutte antitabac.

Léonce Dieudonné Sessou, Secrétaire Exécutif de l’Alliance pour le Contrôle du Tabac en Afrique (ACTA), avait à cette occasion appelé les dirigeants africains à intensifier leurs efforts dans la lutte contre le tabagisme. Cette demande semble avoir au moins été entendue au Togo.

Mots-clés : Togo, lutte antitabac, interdiction de fumer, vente aux mineurs, OMS.

©Génération Sans Tabac

MF

[1] Togo – les droits d’accises sur le tabac passent de 50 à 100 %, Tabacologue.fr, publié le 14 février 2023, consulté le 12 septembre 2023.

[2] Nargis N, Stoklosa M, Shang C, Drope J, Price, Income, and Affordability as the Determinants of Tobacco Consumption: A Practitioner’s Guide to Tobacco Taxation, Nicotine & Tobacco Research, 2021, 23 (1), 40–47.

[3] Togo : Dr WOTOBE Kokou nommé président du Comité national de lutte contre le tabac, Aralile, publié le 11 avril 2023, consulté le 12 septembre 2023.

[4] Journée Mondiale sans Tabac 2023 : Le Togo s’engage à abandonner la culture du tabac au profit des aliments, Togo Réveil, publié le 10 juin 2023, consulté le 12 septembre 2023.

[5] Hetinnon R, Togo : la guerre contre le tabagisme, une priorité du gouvernement, Afrique sur 7, publié le 12 septembre 2023, consulté le même jour.

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 19 septembre 2023