Actualités

Le Boston College est devenu un établissement non-fumeur

Depuis le 1er août 2020, fumer et vapoter est interdit dans l’enceinte du Boston College. Cet établissement adopte ainsi une ligne de conduite similaire à celle d’un grand nombre d’établissements de la région.

Une nouvelle politique

Le Boston College s’est engagé à préserver un environnement sain et sûr pour ses membres, qu’il s’agisse des lieux de travail, d’apprentissage ou de vie en communauté. Consciente des dangers liés au tabagisme, mais aussi au tabagisme passif, la direction a pris des mesures fortes. Ainsi, afin de préserver la santé des étudiants et du personnel de l’impact du tabac, l’établissement est devenu totalement non-fumeur au cours de l’été 2020. La mesure s’applique aux espaces intérieurs et extérieurs, aux bureaux privés, aux bâtiments universitaires et administratifs, aux résidences universitaires, aux infrastructures sportives, aux restaurants et aux véhicules de l’université. Elle concerne toute forme de tabac, y compris les cigarettes électroniques.

La coopération encouragée, la désobéissance sanctionnée

La courtoisie et le respect de chaque membre de la communauté sont sollicités, et il est expressément demandé aux professeurs, personnel, étudiants, parents et visiteurs de veiller à l’application de la mesure. Les élèves qui iraient à l’encontre de l’interdiction seraient signalés au bureau de la conduite étudiante. Des mesures sont également prévues pour les professeurs et membres du personnel.

Un accompagnement au sevrage mis en place

Les employés du Boston College peuvent néanmoins bénéficier d’un programme d’aide spécialement mis en place dans le cadre de cette nouvelle politique. Les étudiants, quant à eux, seront épaulés par les services de santé universitaires et le bureau de la promotion de la santé. Par ailleurs, le site Internet BC Healthy You indique différentes méthodes de sevrage, en spécifiant celles qui sont prises en charge par les régimes d’assurance-maladie Harvard Pilgrim. Conscients du fait qu’il peut être très difficile d’arrêter de fumer, David Trainor et Joy Moore – respectivement vice-président des ressources humaines et vice-présidente des affaires étudiantes – encouragent vivement les fumeurs à demander de l’aide à l’Université, assurant que « Le Boston College est là pour aider de toutes les manières possibles ».

 

Mots-clés : Non-fumeur, Sans tabac, Etats-Unis.

 

©Génération Sans Tabac


[1] BC to be a tobacco-and smoke-free campus, www.bc.edu/bc-web/bcnews (15 juillet 2020 – consulté le 16 juillet 2020).

Ces articles pourraient également vous intéresser :

CNCT, Etats-Unis : des élus démocrates en faveur de campus sans tabac, Génération sans tabac (7 septembre 2020 – consulté le 17 septembre 2020).

DNF, L’Université américaine Duke se libère du tabac, Génération sans tabac (30 juillet 2020 – consulté le 17 septembre 2020).

DNF, Canada : vers une généralisation des campus sans tabac, Génération sans tabac (26 juin 2020 – consulté le 16 juillet 2020).

DNF – Pour un Monde ZeroTabac |

Publié le 17 septembre 2020