Actualités

Australie

L’Australie instaure des avertissements sanitaires sur chaque cigarette

Parmi d’autres mesures importantes adoptées avec son nouveau plan d’action contre le tabac, l’Australie va instaurer la présence de messages sanitaires sur les cigarettes. Le gouvernement a également annoncé l’interdiction d’importer des cigarettes électroniques jetables à compter de janvier 2024. 

Après une baisse continuelle de la prévalence tabagique en Australie depuis 50 ans, celle-ci s’est stabilisée depuis 2019. Bien que le tabagisme quotidien soit passé de 16,1 % en 2012 à 10,1 % en 2022, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée évitable dans ce pays, avec 20 500 décès annuels.

Pour réduire encore cette prévalence tabagique et atteindre l’objectif de moins de 5 % de fumeurs en 2030, le gouvernement australien a présenté le 5 décembre 2023 un ensemble de nouvelles mesures antitabac, en écho à la Stratégie nationale antitabac 2023-2030 publiée en mai 2023.

Un train de mesures pour rendre les produits du tabac moins attractifs

L’une des mesures-phares annoncées prévoit d’instaurer des messages sanitaires sur le papier des cigarettes[1], à l’instar d’une disposition déjà adoptée par le Canada. L’Irlande et l’Ecosse ont également déclaré envisager une mesure de ce type. L’objectif est de rendre incontournables ces avertissements sanitaires et de contribuer à inciter les fumeurs à l’arrêt, tout en diffusant le message aux non-fumeurs. Cette mesure sera applicable en Australie au 1er avril 2024, les fabricants disposant d’un délai d’adaptation jusqu’au 31 mars 2025 et les vendeurs de trois mois supplémentaires pour liquider leurs stocks. Toutes les cigarettes devront donc avoir intégré cette mesure au plus tard le 1er juillet 2025.

Les avertissements sanitaires graphiques présents sur les paquets de cigarettes et de produits du vapotage vont d’autre part être renouvelés, car leur impact au bout d’un certain temps s’estompe voire disparaît, ce que l’on appelle « l’effet papier peint ». Des vignettes comprenant de nouveaux avertissements et des conseils sanitaires vont par ailleurs être insérés dans les paquets de cigarettes et de tabac, pour inciter et aider les fumeurs à arrêter de fumer. La taille des cigarettes et de leurs paquets va également être standardisée, pour contrer la différenciation des produits. Les appellations trompeuses, de type « cool », « fresh », « biologique » ou avec des noms de couleurs seront prohibées. Les procédés aromatiques destinés à rendre les cigarettes plus attractives, de type insertion de menthol ou de capsules aromatiques, vont aussi être interdits. Les produits de tabac à mâcher ou à chiquer vont cesser d’être commercialisés. Enfin, les industriels du tabac seront tenus de publier le détail de leurs activités, tant en matière de volumes de vente et de publicité que de contenu des produits.

Les cigarettes électroniques ne sont pas oubliées, avec notamment l’interdiction d’importer des cigarettes électroniques jetables (« puffs ») et toute cigarette électronique non thérapeutique, à partir du 1er janvier 2024. La publicité et le parrainage vont être interdits pour les produits du vapotage.

Le fruit d’efforts trans-partisans

Ce train de mesures a été salué par les acteurs de santé publique, qui ont été étroitement associés à leur conception. La Heart Foundation se félicite de ces « efforts trans-partisans », tandis que l’Australian Medical Association (AMA) se réjouit de l’interdiction imminente d’importer des puffs.

Ces mesures s’inscrivent en référence à la Convention-cadre pour la lutte antitabac (CCLAT), de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Le gouvernement compte ainsi replacer l’Australie « au premier rang de la lutte mondiale contre le tabac », selon la formule du ministre de la Santé, Mark Butler[2]. L’Australie avait en particulier été le premier pays à mettre œuvre des paquets neutres pour l’ensemble des produits du tabac en décembre 2012.

Cet engagement politique contraste d’autant plus avec la situation de la Nouvelle-Zélande, dont le nouveau gouvernement vient d’enterrer les principales dispositions du plan de sortie du tabac.

Mots-clés : Australie, avertissements sanitaires, papier des cigarettes, vignettes

©Génération Sans Tabac

MF


[1] New Australian law requires health warnings on each cigarette, La Prensa Latina, publié le 7 décembre 2023, consulté le 8 décembre 2023.

[2] Laws begin a new era of tobacco control, Department of Health and Aged Care, publié le 7 décembre 2023, consulté le 8 décembre 2023

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 13 décembre 2023