Actualités

Irlande-vapotage-grande-bretagne

Irlande : alerte sur des produits du vapotage contenant un taux élevé illégal de nicotine

Le Service National de Santé Environnementale (HSE) a émis une notification d’alerte RAPEX au Safety Gate, le système d’alerte rapide de l’Union Européenne pour les produits non alimentaires dangereux à propos de deux produits de cigarettes électroniques contenant des niveaux de nicotine illégaux en vente en Irlande. Les consommateurs sont invités à retourner ces produits aux points de vente, et il est demandé aux distributeurs à cesser leur commercialisation.

Le Service National de Santé Environnementale (HSE) a émis une alerte concernant deux produits de cigarettes électroniques qui contiennent des quantités de nicotine supérieures à la limite légale de 20 mg/ml. Les produits en question sont le « E-LIQUID: Tobacco 24mg/ml, Ben Son 24mg/ml et USA Mix 24mg/ml » et la « QST Puff Flex 2800 puffs 5% nicotine electronic cigarette » dans les sous-marques Red Bull, Peach Ice, Blueberry on Ice, Watermelon Ice, et Mango Ice.

Des alertes récurrentes pour des produits contenant des taux élevés de nicotine en Irlande et en Europe

Lors d’analyses en laboratoire, il a été découvert que la teneur en nicotine de ces produits dépasse les 20mg/ml ou 2% autorisés, atteignant jusqu’à 25,4 mg/ml pour les recharges E-LIQUID et plus de 30mg/ml pour la QST Puff Flex 2800 puffs.[1]

La HSE a alerté les distributeurs et importateurs de ces produits, les enjoignant de cesser immédiatement leur distribution. Le Dr Maurice Mulcahy, responsable régional en santé environnementale de la HSE, a rappelé aux fabricants et importateurs de cigarettes électroniques leur obligation de se conformer à toutes les exigences législatives, y compris l’obligation de notification préalable à la HSE via le portail European Common Entry Gate.[2]

« Je dois rappeler aux fabricants et importateurs de cigarettes électroniques et de contenants de recharge [e-liquides] qu’il est de leur responsabilité de s’assurer qu’ils se conforment pleinement à toutes les exigences législatives » a ainsi rappelé le Dr Mulcahy.

L’organisme de santé irlandais a enjoint les consommateurs des produits concernés à ne pas les utiliser et à les retourner au magasin où ils les ont achetés. Toute personne qui éprouve des « effets indésirables graves » liés à ces produits est conseillée de contacter son médecin généraliste et d’en informer la HSE.

La HSE avait déjà émis plusieurs alertes en 2022 et 2023 en Irlande sur des produits du vapotage contenant des taux très élevés de nicotine. Certaines cigarettes électroniques jetables contenaient jusqu’à 50 mg/ml (5%) de nicotine alors même que ces produits étaient vendus dans des emballages qui indiquaient pourtant une concentration de nicotine de 20mg/ml. Des analyses en laboratoire dans plusieurs pays européens avaient déjà montré que plusieurs marques de produits du vapotage, notamment des puffs, contenaient en réalité un taux de nicotine plus élevé que celui indiqué sur l’emballage.

©Génération Sans Tabac

DT


[1] HSE, HSE warns people to stop using e-cigarette products containing illegal levels of nicotine, HSE communiqué de presse, publié le 5 juin 2024, consulté le 11 juin 2024

[2] Darragh Nolan, HSE issues warning for people to stop using two e-cigarette products with ‘illegal levels of nicotine’,  Irish Independent, publié le 5 juin 2024, consulté le 11 juin 2024

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 15 juin 2024