Actualités

indonesie-hausse-tabac-prix-publicite

Indonésie : le prix du paquet de tabac augmente

Le prix minimum des cigarettes a été augmenté de plus d’un tiers en Indonésie au début de l’année 2020, faisant suite à la déclaration du porte-parole du ministère des Finances, décidé à s’attaquer à la question du tabagisme dans le pays. Avec près de 70% des hommes adultes fumeurs réguliers, l’épidémie tabagique est un problème de santé publique inédit en Indonésie : chaque année 225 000 personnes meurent de leur consommation de tabac, correspondant à 14,7% des décès annuels du pays, un chiffre inquiétant quand l’on sait que cette mortalité est principalement le fait des hommes, au vu du faible taux tabagique des femmes[1].

Le pays accuse un retard considérable dans la mise en place de politiques publiques antitabac. Il est à ce titre un des derniers pays du monde à ne pas avoir ratifié la Convention cadre de l’Organisation Mondiale de la Santé pour la lutte antitabac (CCLAT). L’Indonésie souffre d’une stratégie d’ingérence particulièrement agressive de la part de l’industrie du tabac. Selon l’Alliance pour le Contrôle du Tabac en Asie du Sud-Est (SEATCA), l’Indonésie est en effet le cinquième pays où l’interférence de l’industrie du tabac était la plus forte en 2019, après le Japon, la Jordanie, le Bengladesh et le Liban[2].

La situation indonésienne est par ailleurs particulièrement inquiétante au regard de la prévalence tabagique auprès des plus jeunes : lors de ces vingt dernières années, le taux d’enfants fumeurs âgés de 10 à 14 ans a plus que doublé. La prévalence des enfants de 5 à 9 ans a quant à elle triplé. Cette situation s’explique en grande partie par une législation extrêmement permissive accordée aux cigarettiers, qui n’hésitent pas à cibler directement la jeunesse, par des opérations marketing, ou la vente de cigarettes bon marché et à l’unité, ou encore un véritable matraquage de publicités et le parrainage d’événements culturels et musicaux.

Au-delà des dégâts humains liés au tabagisme en Indonésie, l’industrie du tabac est particulièrement coûteuse pour les finances publiques : le coût des maladies attribuées au tabagisme est estimé à 4500 milliards de dollars d’ici 2030[3].

Pour aller plus loin sur ce sujet, lire le décryptage sur les pratiques de l’industrie du tabac en Indonésie 

©Génération Sans Tabac


[1] SEATCA, « Indonesia to raise cigarette prices by more than a third at start of 2020 », 13/09/2019

https://seatca.org/indonesia-to-raise-cigarette-prices-by-more-than-a-third-at-start-of-2020/

[2] Rapport SEATCA, « The Tobacco Control Atlas. Asean Region. Fourth Edition ». Tan Yen Lian et Ulyssses Dorotheo. 04/02/2019.

https://seatca.org/dmdocuments/Tobacco%20Control%20Atlas%20ASEAN%20Region%204th%20Ed%20Feb%202019.pdf

[3] Global Comment, « In Indonesia, Big Tobacco is king », 10/07/2019

http://globalcomment.com/in-indonesia-big-tobacco-is-king/

| ©Comité National Contre le Tabagisme |

Publié le 11 mars 2020