Actualités

produits-oraux-nicotine-succes-etats-unis

États-Unis : les produits oraux de la nicotine de plus en plus populaires

Une étude[1] de l’organisation Truth Initiative montre que les sachets de nicotine et autres produits oraux de la nicotine (losanges, gommes à macher, pastilles, etc.) sont de plus en plus populaires aux États-Unis en raison d’un marketing particulièrement agressif. Les ventes de ces produits ont plus que doublé entre 2020 et 2022. Les fabricants de tabac ont vendu pour 1,06 milliard de dollars de pastilles, sachets et autres produits à base de nicotine synthétique en 2022, soit plus du double en valeur du chiffre de 452,8 millions de dollars réalisé en 2020.

Depuis leur arrivée sur le marché, ces produits font l’objet d’une large publicité par le biais de la radio, de la télévision et sur les réseaux sociaux. Les dépenses publicitaires pour les marques de sachets de nicotine populaires Zyn, On ! (Philip Morris) et VELO (British American Tobacco) ont représenté près de 25 millions de dollars entre janvier 2019 et septembre 2021 pour le seul marché étatsunien.

Des données publiées dans la revue Substance Use and Addiction ont révélé que la marque de sachet de nicotine Zyn était en tête des ventes parmi les marques de sachets aux États-Unis de 2019 à 2022. Au cours de cette période, les ventes à l’unité de sachets de nicotine orale ont été exponentielles : en 3 mois (de janvier à mars 2022), elles ont été multipliées par plus de 6 en volume atteignant 808,14 millions d’unités. Elles avaient représenté 126,06 millions d’unités pour une période plus longue d’août à décembre 2019.  Truth précise que des données supplémentaires sont cependant nécessaires pour bien suivre la vente et la consommation de produits récréatifs à base de nicotine orale.

Des produits moins strictement réglementés que les autres produits de la nicotine

Contrairement aux autres produits du tabac sans fumée, les produits oraux à base de nicotine ne contiennent pas de feuilles de tabac, mais de la nicotine dérivée du tabac en laboratoire ou fabriquée synthétiquement. La nicotine synthétique est relativement nouvelle et de plus en plus populaire. Elle est réglementée par la FDA depuis mars 2022 mais de manière beaucoup moins stricte que les autres produits du tabac et de la nicotine.

Truth précise que ces produits, et en particulier les sachets de nicotine, contiennent des arômes qui se sont révélés attrayants pour les jeunes, comme la menthe, les fruits et la cannelle. Alors que les restrictions sur les produits de la nicotine aromatisés gagnent du terrain aux États-Unis, Truth alerte sur le fait que les jeunes risquent de consommer ces produits à forts taux de nicotine (jusqu’à 20mg/g) pour continuer à avoir accès aux arômes qu’ils désirent.

L’organisation rappelle également que les sachets de nicotine ne doivent pas être considérés comme des traitements de sevrage tabagique. Les sachets de nicotine sont fabriqués par les fabricants de tabac dans une perspective de renouvellement et développement de leurs marchés avec un ciblage essentiellement des jeunes.

Des produits promus comme des « alternatives » moins nocives

Les sachets de nicotine et particulièrement ceux de la marque Zyn, sont souvent commercialisés comme des « alternatives sans tabac » parce qu’ils contiennent de la nicotine mais pas de feuilles de tabac. Les mentions « sans tabac » ont une incidence sur la perception et les comportements des consommateurs à l’égard des produits oraux à base de nicotine. Pour les produits du vapotage, une étude[2] a démontré que cette mention « sans tabac », en l’absence même d’une autorisation de l’agence fédérale, augmentait les intentions d’achat chez les adolescents.

Une précédente étude de Truth Initiative également publiée dans la revue Tobacco Control avait révélé que la majorité des publicités pour les sachets de nicotine affirmaient qu’ils ne contenaient pas de feuilles de tabac (55 %) et qu’ils constituaient une alternative à d’autres produits du tabac (69 %). La plupart des publicités (84%) affirmaient également que le produit pouvait être utilisé n’importe où et n’importe quand.

Des constats similaires ont été effectués en France par le Comité national contre le tabagisme (CNCT) qui dénonce le marketing agressif autour des sachets de nicotine de la marque VELO (British American Tobacco) ou de manière plus marginale des perles de nicotine. Ces produits présentés comme des « nouvelles alternatives à la cigarette » insistent là encore sur la possibilité d’être consommés à tout moment et quel que soit le lieu, contrairement aux autres produits du tabac et du vapotage[3].

Mots-clés : États-Unis, nicotine, sachets de nicotine, produits oraux, industrie du tabac, marketing, jeunes, arômes

©Génération Sans Tabac

AE


[1] How popular are oral nicotine pouches and lozenges?, Truth Initiative, publié le 20 décembre 2023, consulté le 29 décembre 2023

[2] Kowitt SD, Seidenberg AB, Gottfredson O’Shea NC, et al Synthetic nicotine descriptors: awareness and impact on perceptions of e-cigarettes among US youth, Tobacco Control Published Online First: 12 May 2023. doi: 10.1136/tc-2023-057928

[3] Baromètres de la publicité sur les lieux de vente des produits du tabac et de la nicotine, CNCT

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 3 janvier 2024