Actualités

tabagisme-passif-non-fumeurs-usa

États-Unis : les maires adoptent une résolution soutenant l’interdiction des arômes pour le tabac et vapotage

Lors de sa réunion annuelle à Columbus, dans l’Ohio, la Conférence des maires des États-Unis a approuvé une résolution soutenant l’interdiction de tous les produits du tabac et du vapotage aromatisés, notamment les arômes pour cigarettes électroniques, les cigarettes au menthol et les cigares aromatisés.

Selon l’organisme américain Campaign for Tobacco-Free Kids, cette résolution souligne le large et fort soutien à travers le pays pour l’élimination des produits du tabac et du vapotage aromatisés et pour empêcher les fabricants de tabac d’utiliser ces produits pour cibler directement les enfants et les rendre dépendants à la nicotine[1].

Cette résolution devrait inciter davantage d’États et de localités à rejoindre les cinq États et plus de 380 localités qui ont déjà pris des mesures à l’encontre de la vente de produits du tabac et du vapotage aromatisés. Elle devrait également inciter la Food and Drug Administration (FDA) à respecter son propre délai pour publier courant 2023 des règles définitives interdisant les cigarettes au menthol et les cigares aromatisés, et à agir rapidement pour aboutir au retrait du marché de toutes les cigarettes électroniques aromatisées.

Les produits aromatisés favorisent la consommation des jeunes

La résolution de la Conférence des maires montre clairement qu’il est urgent d’agir. Comme le souligne la résolution, l’utilisation de la cigarette électronique par les adolescents est un problème de santé publique qui se développe du fait des produits aromatisés. En 2022, plus de 2,5 millions de jeunes Américains consommaient des produits du vapotage, et 85 % d’entre eux déclaraient utiliser des produits aromatisés.

La résolution soutient également l’interdiction de l’ensemble des produits mentholés. L’industrie du tabac a intentionnellement commercialisés ces produits, tout particulièrement auprès des communautés noires, pendant des décennies, causant des dommages dévastateurs et disproportionnés à la santé des afro-américains. La FDA a conclu que les produits du tabac mentholés favorisent l’initiation des jeunes au tabagisme, créent une plus grande dépendance et qu’il est plus difficile pour les fumeurs d’arrêter.

Une récente étude de l’Ohio State University avait indiqué que 71 % des jeunes vapoteurs âgés de 14 à 21 ans aux Etats-Unis avaient déclaré vouloir arrêter de vapoter si tous les arômes des cigarettes électroniques autres que le tabac étaient interdits, contre seulement 39 % si les arômes mentholés et tabac restaient autorisés[2]. L’étude avait aussi montré que l’intention d’arrêter la cigarette électronique en cas d’interdiction était plus importante lorsque ces derniers affichaient une préférence pour les saveurs fruits (78,5 %) et fruits glacés (73,1 %).

Interdire les arômes : une mesure qui fait son chemin aux États-Unis et dans le monde

Selon l’organisme Truth Initiative, au 31 décembre 2022, 386 collectivités locales et 3 tribus amérindiennes des Etats-Unis avaient imposé des restrictions à la vente de produits à la nicotine aromatisés, dont 119 ont mis en place des politiques complètes qui interdisent la vente de tous les types d’arômes pour l’ensemble des produits[3].

En Europe, si les arômes caractérisants sont interdits depuis mai 2016 pour les cigarettes traditionnelles et le tabac à rouler et depuis mai 2020 pour les produits au menthol, certains pays vont plus loin et ont interdit les arômes pour les produits du vapotage. La Hongrie par exemple, interdit tous les agents aromatisants dans les produits du vapotage. La Finlande et l’Estonie interdisent les produits de vapotage avec des arômes autres que le tabac, et le Danemark interdit ceux avec un arôme autre que le tabac ou le menthol. Les Pays-Bas ont récemment évoqué leur volonté d’interdire l’ensemble des arômes à l’exception de l’arôme tabac pour les produits du vapotage[4].

Mots-clés : États-Unis, arômes, interdiction, maire, vapotage, tabac, menthol, adolescents

©Génération Sans Tabac

AE

[1] Communiqué de presse, U.S. Conference of Mayors Approves Resolution Supporting the Prohibition of All Flavored Tobacco Products, Campaign for Tobacco-Free Kids, publié le 5 juin 2023, consulté le 7 juin 2023

[2] Génération sans tabac, Etats-Unis : plus des deux tiers des jeunes déclarent qu’ils cesseraient de vapoter en cas d’interdiction des arômes, publié le 19 mai 2023, consulté le 7 juin 2023

[3] Génération sans tabac, L’interdiction des arômes pour les produits de la nicotine fait son chemin aux États-Unis, publié le 27 février 2023, consulté le 7 juin 2023

[4] Génération sans tabac, Quelle réglementation des arômes pour les produits du vapotage ?, publié le 30 janvier 2023, consulté le 7 juin 2023

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 11 juin 2023