Actualités

Publicité-tabac-chauffe-italie

British American Tobacco et Amazon condamnés pour publicité mensongère en Italie

Des amendes d’un total de 7 millions d’euros ont été infligées à British American Tobacco et Amazon pour publicité mensongère concernant le dispositif de tabac chauffé glo. La description du produit sur le site de vente en ligne indiquait notamment que ce dispositif ne contenait pas de nicotine.

Dans les pays où la publicité pour les produits du tabac est interdite, les fabricants de tabac essaient de promouvoir leurs produits à travers l’information qu’ils en font. Ces informations  correspondent à des messages souvent parcellaires ou erronés, qui ne renseignent pas correctement les consommateurs.

Ce type de procédé a été utilisé en Italie pour promouvoir le dispositif de tabac chauffé glo, produit par British American Tobacco (BAT) et vient d’être sanctionné.

Des produits présentés comme étant sans nicotine

L’autorité de la concurrence italienne (AGCM), qui avait lancé une enquête en avril 2023, a en effet condamné BAT et Amazon à 7 millions d’euros d’amendes, pour publicité mensongère[1]. Ces amendes se répartissent entre 6 millions d’euros pour BAT et 1 million d’euros pour Amazon. Il leur est notamment reproché de ne pas avoir suffisamment informé les consommateurs de la présence et des conséquences de la nicotine dans ces produits, en termes de risques sanitaires et de dépendance.

Les dispositifs glo Hyper X2 et glo Hyper Air products étaient présentés, sur Amazon, comme de « simples appareils électroniques » ou comme des « objets de design ». Un affichage de rue aurait également contenu des informations trompeuses similaires.

Consultée 14 février 2024, la version française du site de vente en ligne indiquait encore que le produit glo Hyper X2 « ne contient pas de nicotine », car « le kit ne contient pas de neo sticks, c’est pourquoi sans nicotine et sans tabac »[2] (sic). A cette même date, la référence de ce produit avait disparu de la version italienne d’Amazon.

L’AGCM a également reproché qu’aucun avertissement interdisant la vente aux mineurs n’ait été apposé. BAT comme Amazon ont décidé de faire appel de cette décision de justice.

Philip Morris poursuivi en France pour propagande et publicité

En France le fabricant de tabac chauffé Philip Morris France (PMF) est également poursuivi pour publicité illicite concernant ces produits. Celui-ci base également sa défense sur le fait que les visuels publicitaires présentaient uniquement les dispositifs électroniques de tabac chauffé IQOS, donc l’appareil, mais sans les bâtonnets de tabac (« sticks ») Heets qui y sont placées. PMF et Philip Morris Products ont cependant été condamnés pour propagande et publicité, ces bâtonnets de tabac à chauffer ne pouvant être utilisés que dans l’appareil IQOS[3]. Ils ont fait appel de la décision dans cette procédure toujours en cours.

Mots-clés : Italie, Amazon, British American Tobacco, glo, neo, tabac chauffé

©Génération Sans Tabac

MF


[1] Italian watchdog fines BAT and Amazon over misleading advertising, Reuters, publié le 14 février 2024, consulté le même jour.

[2] GLO hyper X2 Chauffe-tabac électrique pour saveur de cigarette classique, alternative à la cigarette électronique, jusqu’à 20 bâtonnets par charge de batterie, ne contient pas de nicotine, noir, Amazon France, consulté le 14 février 2024.

[3] Le CNCT fait condamner Philip Morris pour publicité illicite de son dispositif IQOS, CNCT, publié le 3 décembre 2021, consulté le 14 février 2024.

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 21 février 2024