Actualités

Eva-copa-bolivie-mesures-lutte-tabagisme

Adoption d’une législation complète de lutte contre le tabagisme en Bolivie

En février 2020, la présidente du Sénat bolivien, Eva Copa a signé un projet de loi de lutte contre le tabagisme. En Bolivie, environ 22% des hommes et 12% des femmes fument du tabac. De plus, 46,6% des jeunes sont exposés à la fumée secondaire dans les lieux publics intérieurs et en 2017, plus de 4600 Boliviens sont morts de manière prématurée de maladies imputables au tabac[1].

La nouvelle loi vise à réduire la consommation de tabac et l’exposition à ces produits. Elle interdit totalement et sans exception de fumer dans tous les lieux intérieurs publics. De plus grands avertissements graphiques sanitaires couvrant 60% du recto et du verso des paquets de cigarettes sont imposés et des restrictions sont prévues en matière de publicité, promotion et parrainage du tabac, afin de protéger les enfants et adolescents des stratégies marketing trompeuses et incitatrices de l’industrie du tabac.

Avec l’approbation de cette législation en Bolivie, presque tout le continent sud-américain a dorénavant adopté des mesures d’interdiction de fumer dans les lieux publics. À l’exception du Paraguay, ces mesures visent à protéger plus de 400 millions de personnes contre les dangers de la fumée secondaire et créer les conditions pour aider les fumeurs à arrêter de fumer, tout en cassant la norme tabagique.

De telles législations s’appuient tout particulièrement sur la Convention-cadre de l’Organisation mondiale de la santé pour la lutte antitabac. Elles répondent à l’objectif de protection des populations et de mise en œuvre de mesures destinées à assurer une meilleure santé pour tous.

©Génération Sans Tabac


[1] https://tobaccoatlas.org/country/bolivia/

| ©Comité National Contre le Tabagisme |

Publié le 20 mars 2020