Actualités

Angleterre : la baisse de la consommation fortement ralentie depuis 2019

Une récente étude montre que le nombre moyen de cigarettes consommées par jour en Angleterre a diminué entre 2008 et 2023. Toutefois, les données montrent que la proportion de fumeurs déclarant consommer principalement du tabac à rouler a fortement augmenté, tandis que le nombre de cigarettes quotidiennes consommées par jour repart à la hausse auprès de certains groupes de fumeurs.

Les auteurs de cette recherche ont mobilisé les données de près de 60 000 fumeurs âgés d’au moins 18 ans, entre 2008 et 2023. Les chercheurs se sont notamment intéressés à la fréquence du tabagisme des répondants, à leur type de tabac consommé, leur âge, leur genre, ou encore leur situation sociale[1].

Moins de cigarettes fumées par jour, mais davantage de consommateurs de tabac à rouler en  Angleterre

Entre 2008 et 2023, le nombre moyen de cigarettes consommées quotidiennement est passé de 13,5 à 11. Toutefois, l’étude note que cette diminution n’est pas linéaire, et que les volumes consommés au quotidien tendent à stagner depuis 2019. Derrière cette baisse se cache par ailleurs une répartition de plus en plus inégale, avec une proportion croissante de fumeurs indiquant de faibles niveaux de consommation (moins de cinq cigarettes par jour). En parallèle, la part de personnes signalant consommer 10,15 et 20 cigarettes par jour tend à diminuer au fil des années. Les auteurs de l’étude soulignent également un changement dans le type de tabac consommé. En effet, en 2008, 30,8% des répondants estimaient consommer principalement du tabac à rouler, contre plus de 52% en 2023. Toutefois, cette augmentation de la proportion de fumeurs de tabac à rouler s’est en grande partie faite entre 2008 et 2015.

Une consommation qui stagne depuis 2019, voire qui repart à la hausse dans certains groupes

Les chercheurs montrent que le nombre de cigarettes consommées quotidiennement tend à être plus élevé chez les hommes que chez les femmes, auprès des populations précaires qu’au sein des catégories sociales favorisées, chez les personnes âgées que chez les jeunes, ou encore auprès des consommateurs de cigarettes manufacturées qu’auprès des consommateurs de tabac à rouler. Dans l’ensemble des groupes étudiés, on observe une baisse significative de la consommation entre 2008 et 2023.

Toutefois, l’ampleur de cette baisse a été importante auprès des jeunes, puisque le nombre de cigarettes quotidiennes chez les personnes de 18 ans a chuté de près de 38%, là où il a diminué de 13,5% chez les personnes de 65 ans. A partir de 2019, la baisse de la consommation de cigarettes par jour s’est stabilisée de manière plus marquée auprès des hommes, des personnes âgées de 55 ans et plus et des non-vapoteurs. Pour les personnes les plus favorisées comme pour les consommateurs quotidiens, le nombre de cigarettes consommées par jour est même reparti à la hausse lors de ces dernières années en Angleterre.

Des modifications de comportement attribuables à la pandémie

Pour les auteurs de l’étude, l’augmentation de la proportion de fumeurs consommant du tabac à rouler peut s’expliquer par les différences de prix entre ces deux types de produit. L’augmentation du coût de la vie en Angleterre, observée depuis 2021, est également un des éléments de réponse permettant d’expliquer pourquoi les consommateurs se tournent vers le tabac à rouler. Au regard de ces données, l’étude conclut sur la nécessité d’augmenter le prix du tabac à rouler, afin d’éviter les mécanismes de transferts de consommation, qui affaiblit partiellement l’efficacité des politiques fiscales de lutte contre le tabagisme.

La période de COVID-19 est également évoquée par les auteurs de l’étude pour expliquer la stagnation de la consommation de cigarettes en Angleterre depuis 2019. Ainsi, au-delà des situations de stress et d’ennui générées par la pandémie et les confinements, la COVID-19 s’est accompagnée d’un fort développement du télétravail, permettant de fait davantage aux fumeurs de consommer pendant leurs journées de travail.

©Génération Sans Tabac

FT


[1] Sarah E Jackson, Harry Tattan-Birch, Vera Buss, Lion Shahab, Jamie Brown, Trends in Daily Cigarette Consumption Among Smokers: A Population Study in England, 2008–2023, Nicotine & Tobacco Research, 2024;, ntae071, https://doi.org/10.1093/ntr/ntae071

Comité national contre le tabagisme |

Publié le 16 mai 2024